Il existe aujourd’hui plusieurs preuves que les jeux vidéo sont bons pour nous. De vraies recherches provenant de sources crédibles ont montré que s’amuser en pratiquant un jeu vidéo est également bon pour la santé, à la fois pour le cerveau, mais aussi pour le reste du corps.

Influence des jeux vidéo sur le cerveau

Pour déterminer comment les jeux vidéo influent sur le cerveau, penchons-nous sur une étude en particulier : des scientifiques ont sélectionné deux groupes d’adultes et ont demandé au premier groupe de jouer à Super Mario 64 pendant 30 minutes par jour, pendant deux mois Sur cette même durée, il a été demandé au deuxième groupe de ne jouer à aucun jeu vidéo. Les scientifiques ont utilisé l’imagerie par résonance magnétique (IRM) pour mesurer la taille du cerveau des groupes avant le début de l’étude, puis à nouveau après la période de deux mois.

Les résultats ont confirmé les résultats précédents, c’est-à-dire qu’il y avait des différences dans la structure cérébrale des joueurs de jeux vidéo et qu’ils avaient un lien direct avec une augmentation volumétrique du cerveau.

Simone Kühn, scientifique au Center for Lifespan Psychology de l’Institut Max Planck pour le développement humain affirme : « alors que des études antérieures ont montré des différences dans la structure cérébrale des joueurs, la présente étude prouve que des régions cérébrales spécifiques peuvent être entraînées au moyen de jeux vidéo ».

Avec leurs sujets, les scientifiques ont observé des augmentations dans trois zones principales du cerveau : le cortex préfrontal, l’hippocampe droit et le cervelet.

Comment les différentes parties du cerveau sont-elles affectées par les jeux vidéo ?

Le cortex préfrontal, l’hippocampe droit et le cervelet sont les parties du cerveau les plus stimulées par la pratique des jeux vidéo

Le cortex préfrontal est la partie du cerveau qui est responsable de la prise de décision, du comportement social, de la personnalité et de la planification cognitive. Il est donc logique que cette zone du cerveau soit affectée en jouant à Super Mario 64, un jeu qui oblige à planifier à l’avance et à réfléchir à la façon d’utiliser et d’interagir avec des objets dans un monde virtuel.

L’hippocampe droit joue un rôle important dans la façon dont nous traitons et consolidons les informations, y compris la mémoire à court et à long terme. Les scientifiques ont noté une croissance de cette zone du cerveau, causée par les joueurs l’utilisant pour naviguer dans le monde virtuel de Mario.

Enfin, le cervelet est également concerné, car c’est la partie du cerveau qui contrôle la motricité fine ou l’activité musculaire. Il n’est pas surprenant qu’il ait augmenté, car il aide à évaluer et à réagir rapidement aux choses qui se passent autour de nous – dans ce cas, à l’aide d’une manette de jeu pour déplacer Mario ou pour appuyer sur le bouton « saut » juste au bon moment.

Comme vous pouvez l’imaginer, les résultats ont été plus prononcés chez les joueurs qui se sont vraiment investis dans le jeu et qui avaient une forte envie de gagner ou de comprendre les difficultés de certains niveaux.

Et, ce n’est bien sûr pas seulement Super Mario 64 qui a généré ces réactions. Les scientifiques suggèrent que les jeux d’action et les simulations rapides (comme les jeux de sport et les FPS) aident entre autres à améliorer la coordination œil-main.

Et les jeux de réflexion ?

Si un jeu d’action ludique comme Super Mario 64 offre des avantages positifs pour les joueurs, les jeux vidéo conçus spécifiquement pour entraîner, tester et défier le cerveau sont forcément eux aussi bénéfiques. On sait déjà que les échecs ou encore le poker sont bons pour la santé, mais au final tout ce qui engage votre cerveau et vous fait réfléchir est une pratique saine, qu’il soit question de jeu de société réel ou de jeux en ligne. Les autres avantages du jeu vidéo / en ligne de réflexion sur le cerveau incluent une stimulation mentale ainsi qu’une amélioration de la concentration, de la mémoire et de la planification via des tâches répétées.

Exercer votre corps avec des jeux vidéo

Le département de physiothérapie à la Naval Health Clinic de Charleston aux États-Unis utilise le programme de yoga Wii Fit comme un outil de thérapie pour les patients.

Plus surprenants et pourtant bien réels, les jeux vidéo peuvent également vous aider à prendre soin de votre corps. Les consoles comme la Wii Fit ont connu une énorme résurgence au cours des dix dernières années grâce à des sociétés comme Nintendo et Konami. Il suffit de débuter une session de Dance Dance Revolution ou de brancher sa Wii Fit pour confondre amusement et exercice.

Les jeux vidéo de sport et notamment de fitness ont bel et bien révolutionné la pratique du sport de manière étonnamment positive. C’est tout d’abord la commodité qui rend ces jeux si attrayants, car ils offrent un moyen facile de faire de l’exercice sans aller physiquement à la salle de sport. Pour les gens débordés aux emplois du temps chargés, ces jeux offrent 30 minutes d’activité faciles au moment le plus opportun.

Ces Exergames, jeux vidéo pour la santé, permettent aux joueurs de se lever et de bouger, aidant à la circulation, à la flexibilité articulaire, à la coordination et à l’équilibre. Et grâce à la technologie, bon nombre de ces mêmes jeux suivent votre progression à travers vos différentes sessions.

Conclusion  Le jeu vidéo qui a eu plutôt mauvaise réputation pendant de longues décennies se retrouve aujourd’hui mis sur un piédestal. Considéré comme le 8e art, il est aussi dorénavant accepté comme un sport à part entière, l’eSport, et il n’a pas fini de nous étonner.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here