Privés de Rudy Gobert, les joueurs du Jazz ont tout de même réussi à l’emporter au Staples Center contre les Clippers grâce à Joe Johnson.

Les Clippers sont définitivement maudits ! Malgré l’absence de Rudy Gobert, les joueurs de Los Angeles se sont inclinés 97-95. La recrue de la dernière Free Agency, Joe Johnson, a fait parler son côté clutch. L’ancien des Nets claque son 8e buzzer beater de la gagne sur les 10 dernières saisons au meilleur moment. Personne n’a fait mieux dans la ligue puisque LeBron James (4) et Andre Iguodala (4) sont loin derrière. C’est précisément pour ce genre de gestes que les mormons l’avaient recruté l’été dernier avec un contrat de 22 millions sur 2 ans.

Dans l’ensemble, il réalise un match très convaincant en sortie de banc avec 21 points (9 sur 14), 3 rebonds, 3 passes et 3 interceptions. En isolation, à 95-95, c’est lui qui traversera le terrain pour planter le tir de la gagne sur un jumper.

Sept fois All-Star, Joe Johnson reste sur une saison à 9.2 points (43.6%), 3.1 rebonds et 1.8 passe. Pour la première fois depuis 2003, il n’est plus titulaire indiscutable. Qu’importe, « that’s why they brought him here. »

Tags Jazz NBA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *