UFC 232 Jones vs Gustafsson preview pronostics

Soumis aux contrôles antidopages de l’USADA et de la VADA, Jon Jones a été contrôlé positif aux stéroïdes lors de l’UFC 232. Pas d’inquiétude cependant.

Les stéroïdes continuent de suivre Jon Jones. Testé par l’agence américaine antidopage (USADA) et la l’agence antidopage volontaire (VADA), le champion light-heavyweight a été contrôlé positif au Turinabol par la VADA selon MMA Fighting. Selon la commission athlétique californienne (là où le combat s’est déroulé), ce sont 33 picogrammes qui ont été retrouvés dans son organisme. Le test urinaire fut effectué le jour de la pesée, soit le 28 décembre dernier. Jon Jones ne sera pas puni pour ce contrôle positif. En effet, il s’agit du même métabolite M3 que celui retrouvé dans l’organisme de Jones en juillet 2017. Pour ce premier contrôle positif, il avait été condamné à 15 mois de suspension et à une lourde amende.

« J’ai parlé avec les scientifiques. Ils maintiennent leur déclaration originale. Rien n’a changé. Nous avons déjà puni Jon Jones pour le métabolite M3, qui est un métabolite à long terme. Il n’y a aucune raison de faire payer deux fois quelqu’un pour la même violation. » a expliqué Andy Foster, dirigeant à la commission athlétique californienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here