Road To Roland Garros Semaine 2 & 3: SOS Français en détresse

Dans le dernier carré de l’Open d’Australie, les vieux briscards affrontent les jeunes loups. Perdu d’avance pour la Next Gen?

1ere Demi-finale : Rafael NADAL- Stéfanos TSITSIPAS:

12ans les séparent, mais une qualité les rapproche. Une mentalité de champion. Il est vrai que le jeune Grec et l’Espagnol présentent des similitudes dans leur comportement sur le terrain. Ils ne bronchent pas, ne se plaignent que rarement, se concentrent seulement sur le jeu et leur tennis, et surtout, se bagarrent jusqu’au dernier point. Cette opposition de style avec un droitier au revers à une main contre un gaucher au revers à deux mains nous rappellera sans doute les plus beaux combats du 21e siècle.
Depuis le début du tournoi, le natif d’Athènes a toujours eu des matchs accrochés dont il s’est sorti à la “grinta”.

Cependant on a vu qu’il pouvait élever son niveau lors du match fantastique contre Roger Federer. De plus à seulement 20ans, il arrive avec une grande confiance sur laquelle il pourra s’appuyer dans les points importants. Rafa, lui, n’a pas cédé un set et donne l’impression d’être la machine inarrêtable de Roland Garros. Il atteint sa 30e demi-finale en grand chelem en atomisant Frances TIAFOE 6/3 6/4 6/2 en quart de finale lors duquel il a gagné 85% de ses points derrière sa première balle. La Vitesse de cette dernière a même augmenté de 6km/h en moyenne par rapport à 2018. Déjà connu pour être un relanceur exceptionnel, si son service progresse aussi, l’Espagnol a encore de quoi faire très peur…
Les deux joueurs se sont déjà rencontrés à deux reprises pour deux victoires de l’espagnol en deux sets. C’est cependant leur premier match en grand Chelem avec un TSITSIPAS dont le niveau de jeu apparaît avoir augmenté d’un cran en 2019. Nadal nous paraît quand même supérieur au vu des matchs précédents… Notre prono: NADAL en 4sets

2e demi-finale : Lucas POUILLE-Novak DJOKOVIC

Deux droitiers au revers à deux mains, Un Français qui retrouve des couleurs après deux années de galère dans les tournois du grand chelem et un Serbe qui depuis l’été dernier est redevenu le mur infranchissable que l’on connaissait.

Comme pour l’autre demi-finale, un déséquilibre est notable au niveau de l’expérience. C’est une première pour le Français qui n’avait même jamais passé le premier tour. Il devra faire face au sextuple vainqueur du tournoi. Pour arriver à ce stade de la compétition, les deux joueurs n’ont pas vécu le même parcours. Le Serbe n’a laissé que deux petits sets en route. Bien qu’il paraisse au-dessus de ses adversaires, Novak DJOKOVIC a fait preuve de quelques moments de relâchement lors de ses 2 matchs précédents qui lui valent la perte de la 3e manche contre le jeune Canadien SHAPOVALOV et de la 2e contre MEDVEDEV alors qu’il avait un break d’avance. Mais « Nole » a l’habitude de régler ces petits détails au fur et à mesure du tournoi.

Par ailleurs dès qu’il a atteint les demi-finales à Melbourne, il est systématiquement allé au bout. Le Français, lui, a eu des matchs compliqués aux premiers tours, mais nous a sorti deux matchs très maîtrisés contre deux joueurs du top 20, Borna CORIC et Milos RAONIC. Il a même montré une qualité de retour assez impressionnante devant le Canadien. Seul petit bémol, des débuts de matchs difficiles, breaké d’entrée contre le premier et mené 5 -2 face au second… Il faudra éviter ce genre de mises en route Diésel contre Novak DJOKOVIC. Ce sera la première confrontation entre les 2 joueurs sur le circuit et nous pensons que le Serbe reste un ton au-dessus du Français. Notre pronostique : Djokovic en 4sets (On espère se tromper).

Par Vincent L.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here