Professionnel depuis 2013 et joueur des Spurs depuis 2015, Jonathon Simmons revient pourtant de très loin.

Non drafté en 2012, Jonathon Simmons n’est pas resté abattu. En janvier 2013, il jouait quelques mois en American Basketball League pour tourner à 36.5 points de moyenne en 16 matchs. Juste après cette parenthèse, il payait les 150$ de frais administratifs pour passer les tests des Austin Toros, la franchise D-League affiliée aux Spurs.

Ces tests seront fructueux pour le joueur qui passera alors 2 saisons à Austin (Toros puis changement de nom en Spurs). En 2014/2015, il tournait ainsi à 15.2 points, 4.3 rebonds, 3.7 passes par match. Révélation de la Summer League à l’été 2015 remportée par San Antonio et MVP de la Finale, il signait officiellement aux Spurs 2 jours plus tard.

Hier soir, lors du Game 2 des Finales de Conférence Ouest contre les Golden State Warriors, il était titulaire. Il a même fini meilleur joueur de son équipe avec 22 points (8 sur 17), 3 rebonds, 3 passes (1 TO). Tout va très vite dans le basket-ball…

Tags Spurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Le flop de Draymond Green qui a bien fait marrer Gregg Popovich

    […] du trashtalk dans la série, il a pourtant réalisé un flop de toute beauté après un contact sur Jonathon Simmons. S’il y avait effectivement faute, Draymond Green a fait mine d’être victime d’un véritable […]

    Répondre