Après des semaines de trashtalk, Jorge Masvidal et Kamaru Usman allaient enfin en découdre lors de l’UFC 251 à la Fight Island.

Fidèle à sa réputation, Jorge Masvidal choisit d’entrer sur le ring sur la musique de Scarface. De son côté, le champion Kamaru Usman choisit du Burna Boy, changement d’ambiance.

Round 1 : Masvidal débute avec un travail en kicks. Après quelques réussites, sa jambe est attrapée par le champion, qui l’emmène au sol. Non sans mal, Gamebred finit par se relever. Alors que le combat se déroule debout pour les secondes qui suivent, le challenger prend le dessus. Cela obige Usman à rapidement revenir à la lutte. Le champion fait son travail de sape contre la cage. Masvidal finit par s’en sortir et les deux hommes échangent en Anglaise. Gamebred est ouvert à l’arcade gauche.

Round 2 : Après une première feinte, Usman attrape la jambe de Masvidal, sans succès pour valider la mise au sol. Peu importe, le champion repart à la recherche du takedown. Alors que Gamebred tente de s’en sortir contre la cage, Usman fait du Usman. Alors que le BMF parvient brièvement à se débarrasser du champion, ce dernier repart à la charge. Maintenant Masvidal contre la cage, il enchaîne les frappes au corps et les stomp kicks. Les deux hommes finissent la reprise en échangeant en Anglaise au centre de la cage.

Round 3 : Après une brève phase de striking, Kamaru Usman parvient à réduire la distance et à faire quelques dégâts en maintenant son adversaire contre la cage : stromp kicks et frappes au corps sont au programme. Après un coup dans les parties de Gamebred, l’arbitre arrête momentanément le combat. Celui-ci reprend. Avec un très bon tming façon GSP, en réaction à une frappe de Masvidal, Usman sécurise le takedown. SI Gamebred se relève, il est ensuite projeté par le champion, qui ne laisse pas passer cette deuxième aubaine.

Round 4 : Rebelote, après une brève séquence debout… Usman parvient à maintenir Masvidal contre la cage et poursuit son opération destruction. Ce n’est pas particulièrement spectaculaire, mais extrêmement efficace. Les longues phases de clinch contre la cage sont interrompues par de légères séquences au centre de la cage. Bien évidemment, c’est trop peu pour que Masvidal puisse capitaliser. Surtout, le BMF n’a plus l’explosivité nécessaire pour faire des dégâts. C’est même le Nigerian Nightmare qui cause le plus de dégâts en striking.

Round 5 : Après quelques secondes de pression debout, Usman déclenche un takedown assez lointain, et le réussit. Avec une maîtrise impressionnante, le champion travaille au sol. Masvidal finit par se relever, mais il ne reste que 30 secondes. Résultat final : Kamaru Usman bat Jorge Masvidal par décision unanime (50-45, 50-45, 49-46).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here