Karl-Anthony Towns – un cauchemar nommé Clint Capela

Depuis le début de la série contre les Houston Rockets, Karl-Anthony Towns galère comme rarement. Une réaction est attendue pour le Game 3.

Pour ses deux premiers matchs de playoffs, Karl-Anthony Towns tourne à 6.5 points (27.8%), 11 rebonds, 1 passe et 1 bloc. C’est peu, trop peu pour le meilleur scoreur des Wolves cette saison. Après le Game 1, KAT avait pourtant annoncé la couleur aux journalistes : « Je dois être meilleur des deux côtés du terrain. […] Je dois être meilleur partout si je veux aider mes coéquipiers autant que je le veux. » Tom Thibodeau reconnaissait aussi en Conférence de Presse que son joueur devait être « plus actif ».

Lors du Game 2, il a fait pire avec 5 points (2 sur 9) et 10 rebonds. Coach Thibodeau pointait à nouveau son co-franchise player du doigt : « Quand vous faites ce qu’ils font, c’est-à-dire que vous défendez à deux sur lui, il doit jouer avec énergie. Il doit courir. Il doit aller le chercher. Il l’a fait deux fois, et c’était bon. Vous devez les battre sur le sol. Vous devez vous déplacer, prendre des rebonds offensifs, kickout, bouger. C’est un jeu d’énergie, et c’est ce que nous devons faire. » Face à Clint Capela, Towns souffre beaucoup. Sur 78 possessions face au Suisse, il n’a scoré que 7 points. En saison régulière, il tournait tout de même à 21.3 points, 12.3 rebonds et 2.4 passes… Pour le Game 3, à Minneapolis, la victoire sera impérative !

Antoine

Contributeur Sports US chez La Sueur
Écrit principalement sur les sports US et combats.
Photo By: NBA
1 Discussion on “Karl-Anthony Towns – un cauchemar nommé Clint Capela”

Leave A Comment

Your email address will not be published.