Les Lakers touchent le fond contre les Mavs : plus grosse défaite de leur histoire

À l’American Airlines Center, les Dallas Mavericks ont fait une véritablement boucherie de Lakers avec une victoire 122-73.

Les mythiques Los Angeles Lakers, qui avaient très bien démarré la saison en sont désormais à un bilan de 16-32. Hier soir, la franchise de Luke Walton a touché le fond : défaite 122-73 soit de 49 points. Il s’agit tout simplement du plus grand écart de l’histoire de la franchise. Le précédent record était de 48 points contre le Jazz en Mars 2016.

Côté Mavericks, cette victoire est la troisième plus large de la franchise texane. Jusqu’à 2m29 dans le premier quart, le match était serré puis Dallas a pris le large : 29-22 dans le 1er quart, 67-33 dans le 2nd quart, 90-55 dans le 3e quart, 122-73 en toute fin de match. L’écart sera même monté à 53 à 2m48 dans le 4e quart.

La rencontre a permis aux Texans de vider leur banc et de faire jouer toute l’équipe. Nicolas Brussino est ainsi le plus faible temps de jeu avec 12 minutes. En sortie de banc et 19 minutes de jeu, c’est Justin Anderson avec 19 points (5 sur 11), 5 rebonds, 2 passes.

Les Lakers ont également vidé leur banc avec un garbage time XXL. Sans D’Angelo Russell, ce sont les deux super-remplaçants Jordan Clarkson (10 points) et Louis Williams (15 points) qui finissent meilleurs scoreurs de LA.

Cette victoire, la treizième consécutive des Mavs face aux Lakers marque définitivement la fin des illusions pour les Californiens. Ils en sont désormais à 6 défaites en 7 matchs et bons derniers de la division Pacifique.

Photo By: Kirby Lee-USA TODAY Sports

Leave A Comment

Your email address will not be published.