Le Fondateur – Michael Keaton vous raconte l’origine du Big Mac

Réalisé par John Lee Hancock, le Fondateur revient sur l’histoire des restaurants McDonald’s avec au casting un Michael Keaton remarquable.

Après Spotlight, oscar du meilleur film cette année et surtout Birdman qui lui a permis de décrocher l’oscar du meilleur acteur en 2015, Michael Keaton est de retour pour un nouveau film qui devrait faire une nouvelle fois parler de lui. Réalisé par John Lee Hancock, le Fondateur raconte comment McDonald’s est le devenu la chaîne de fast-food la plus puissante au monde. Un biopic magistral avec un Michael Keaton au meilleur de sa forme.

Le rêve américain dilué dans du milk-shake

Avec le Fondateur, John Lee Hancock continu son travail sur les sucess-stories américaines. Après son biopic sur Walt Disney avec Tom Hanks et sorti en 2014, le cinéaste également connu pour The Blind Side (2009) s’attaque cette fois-ci à l’empire du burger Mc Donald’s développé par Ray Kroc.

Dans les années 50, ce VRP raté rencontre les frères McDonald qui tiennent un restaurant de burgers en Californie. Bluffé par leur concept, il va proposer de franchiser la marque et va s’en emparer petit à petit pour bâtir la multinationale que l’on connaît aujourd’hui.

Tout au long de ce biopic, John Lee Hancock va s’amuser a déconstruire le rêve américain en montrant toutes les conséquences humaines du développement d’une telle entreprise. Du passage du simple restaurant familial à la multinationale implantée dans le monde entier, il y a de la casse et ce sont les plus faibles qui en sont les victimes. À travers une mise en scène efficace, le cinéaste arrive à nous passionner pour cette histoire qu’on oublie trop souvent quand on commande notre menu best of. Des images explicites qui décrivent de la meilleure manière qui soit, le développement de cet empire. L’une des scènes marquantes du Fondateur restera celle où les employés répètent leurs gestes sur un terrain de tennis, représentée façon Dogville montrant à merveille que l’American Dream n’est qu’artifice.

fondateur-critique-1

Keaton entrepreneur

L’une des grandes forces de ce Fondateur reste bien sûr la performance incroyable de Michael Keaton. Remarquable de bout en bout, l’acteur américain de 65 ans connaît actuellement un come-back saisissant. Véritable boule d’énergie, l’interprète de Ray Kroc est constamment en mouvement. Rappelant son personnage de Birdman, Keaton porte le film à lui tout seul bien que les autres acteurs livrent eux aussi une excellente prestation comme Laura Dern toujours remarquable.

Au final, le Fondateur est sûrement l’un des meilleurs biopics de l’année et conclut 2016 de la plus belle des façons grâce à un Michael Keaton impressionnant.

Le Fondateur (USA – 1h55)
Réalisé par John Lee Hancock
Avec Michael Keaton, Laura Dern et Linda Cardellini
En salles le 28 décembre

Pierre-Andrea

Pierre-Andrea

Journaliste chez La Sueur
Ecrit sur la NHL, le surf, le running et la culture
Pierre-Andrea
Photo By: EuropaCorp

Leave A Comment

Your email address will not be published.