LeBron James toujours plus haut : 100e au nombre de matchs, 30e aux minutes, 8e aux points

Contre les Denver Nuggets, LeBron James est devenu 100e à égalité avec Boris Diaw en termes de matchs joués. Le King monte dans la hiérarchie.

À 32 ans, LeBron James, qui a longtemps vu le spectre des “sans-bagues” planer au-dessus de lui a désormais tout gagné. On parle ainsi d’un mec qui a désormais tout gagné et est en course pour l’histoire. Visez un peu : 3 fois champion NBA (2012, 2013, 2016), 3 fois MVP des NBA Finals (2012, 2013, 2016), 4 fois MVP (2009, 2010, 2012, 2013), 13 fois NBA All-Star (2005–2017), 2 fois MVP du All-Star Game (2006, 2008), 10 fois All-NBA First Team (2006, 2008–2016), 2 fois All-NBA Second Team (2005, 2007), 5 fois NBA All-Defensive First Team (2009–2013), 1 fois NBA All-Defensive Second Team (2014), NBA Rookie of the Year (2004), Meilleur scoreur NBA en 2008, 2 fois AP Athlete of the Year (2013, 2016), 2 fois Sports Illustrated Sportsperson of the Year (2012, 2016) et 2 fois champion Olympique (2008, 2012).

Sa victoire lors du Game 7 en juin dernier après un come-back historique l’a définitivement placé parmi les plus grands de l’histoire. Tellement grand que LeBron a avoué qu’il chassait un « fantôme ». On ne va pas vous faire un dessin du fantôme, mais sachez seulement que cet homme a victimisé la ligue comme personne. Pour devenir le GOAT et non l’un des meilleurs, James devra bien entendu triompher une nouvelle fois des Warriors (est-ce que quelqu’un doute de leur place en Finales ?). Aussi, le King devra afficher les chiffres qui vont avec. Si niveau titre, c’est un gigantesque point d’interrogation, James poursuit sa marche en avant concernant les statistiques individuelles.

À l’heure où nous écrivons ces lignes, The Chosen One est ainsi : 100e au nombre de matchs (1037), 82e aux rebonds (7456), 30e au nombre de minutes (40358), 20e aux interceptions (1730), 13e aux passes (7255) et 8e aux points (28122). À 32 ans, ces chiffres donnent le tournis.

Alors que l’on pensait qu’il allait baisser le pied cette saison, James réalise la meilleure saison statistique depuis son retour dans l’Ohio. 1er temps de jeu moyen de la ligue (à égalité avec Kyle Lowry), le King tourne à 25.8 points (53.3%), 7.8 rebonds, 8.8 passes et 1.5 steal. Affaire à suivre donc, mais l’histoire peut commencé à trembler…

Photo By: chatsports.com

Leave A Comment

Your email address will not be published.