Tous les Game 7 de la carrière de LeBron James

Lors du Game 7 entre les Cleveland Cavaliers et Indiana Pacers, LeBron James a confirmé la tendance : il est intouchable dans les Games 7.

Depuis le début de sa carrière NBA, LeBron James a connu 7 « Game 7 ». Son bilan dans ces moments très chauds : 5-2. C’est lors de sa première parenthèse avec les Cavaliers que James, perdait par deux fois. En 2006, James se retrouvait face aux Detroit Pistons. À l’époque effrayant, le collectif du Michigan maintenait James et les siens à 61 points. Oui, il s’agit du troisième plus faible total de points marqués de l’histoire des playoffs. Qu’importe, LeBron finissait à 27 points (11 sur 24) et 8 passes. Detroit se qualifiait donc pour les Finales de Conférence. L’année suivante, le Chosen One prenait une éclatante revanche.

En 2008, James croisait cette fois la route des Boston Celtics en demi-finales de Conférence. Il se retrouvait face au nouveau Big 3 : Kevin Garnett, Ray Allen, Paul Pierce. Avec ses coéquipiers Ilgauskas, Pavlovic et Smith, LeBron réussissait donc l’exploit de pousser les Celtics à un Game 7. Son duel contre Paul Pierce fera date, mais les Cavs s’inclinaient face aux futurs champions 97-92.

Quatre ans plus tard, le King retrouvait les vieux briscards de Boston dans sa quête d’un premier titre. Il bouclait ses retrouvailles avec ses meilleurs ennemis en l’emportant 101-88. Ses stats ? 31 points, 12 rebonds, 2 passes. En Finales NBA, le Heat s’imposait 4-1 contre OKC. L’autoproclamé roi montait enfin sur le trône.

En 2013, la rivalité contre les Indiana Pacers battait son plein. Le collectif d’Indianapolis faisait à l’époque figure de plus grande menace de Miami. Avec un 5 composé de Paul George, David West, Roy Hibbert, Lance Stephenson, George Hill, les Pacers étaient effrayants. Lors du Game 7 des Finales de Conférence à Miami, LeBron finissait avec 32 points, 8 rebonds, 4 passes. James se qualifiait pour ses troisièmes finales NBA de suite.

Le Game 7 de James contre les Spurs en Finales NBA 2013 est éclipsé par le tir de Ray Allen au Game 6. Jesus Shuttleworth sauvait les siens avec l’un des shoots les plus clutchs de l’histoire. À domicile, le Heat validait le back-to-back en s’imposant 95-88 contre les Spurs. James finissait avec 37 points, 12 rebonds, 4 passes et 2 interceptions. Il recevait son 2e trophée de MVP des Finales et son 4e trophée de MVP cette saison-là.

L’avant-dernier Game 7 est certainement le plus célèbre des Finales NBA. Menés 3-1 par les tout-puissants Warriors en 2016, les Cavaliers de James revenaient à 3-3. À l’Oracle Arena d’Oakland, il donnait rendez-vous à l’histoire. Avec son bloc stratosphérique sur Iguodala, il participait à 4 minutes de mutisme chez les Warriors. Finalement, les Cavaliers s’imposaient 93-89 et validaient le plus grand comeback de l’histoire des Finales NBA. James s’offrait le triple double avec 24 points, 11 passes, 11 rebonds. Sur les Finales, il était meilleur scoreur, passeur, rebondeur, intercepteur et contreur.

Ce dimanche 29 avril 2018, le King a porté son bilan à 13-0 lors d’un premier tour de playoffs. Il élimine pour la 5e fois de sa carrière les Indiana Pacers, ses victimes favorites. Orphelin de Kyrie Irving, parti à Boston, James doit s’occuper de tout et termine à 45 points, 9 rebonds, 7 passes, 4 steals. Sur les trois derniers matchs à domicile, le King a tourné à 45 points de moyenne.

Antoine

Contributeur Sports US chez La Sueur
Écrit principalement sur les sports US et combats.
Photo By: NBA

Leave A Comment

Your email address will not be published.