Avec la sélection de Luka Doncic, les Dallas Mavericks donnent espoir aux fans. Après deux saisons bien ternes, la franchise texane espère repartir de l’avant.

Il faut remonter à 2016 pour voir la dernière apparition des Dallas Mavericks en playoffs. Depuis, la franchise Mark Cuban est en pleine reconstruction. Après deux saisons quelconques, 2018-2019 doit être celle du retour des Texans. Sans être candidats au titre, ils pourraient bien jouer les poils à gratter à l’Ouest. Très actif cet été, les Mavs possèdent désormais un Cinq composé de : Dirk Nowitzki, DeAndre Jordan, Harrison Barnes, Dennis Smith Jr. et Luka Doncic. Sur le papier, on est sur du solide. Wesley Matthews jouerait quant à lui le rôle du sixième homme.

« C’est un grand tireur. Il crée de l’espace pour les autres joueurs, ce qui va vraiment aider Dennis. Je pense que la vitesse et la capacité d’attaque de Dennis vont compléter les capacités de spacing et playmaking de Doncic. »Rick Carlisle, coach de Dallas à propos de l’arrivée de Luka Doncic

Sélectionné en 9e position de la Draft 2017, Dennis Smith Jr. a réalisé une belle première saison. Titulaire, l’ancien de NC State a tourné à 15.2 points (39.5%), 3.8 rebonds et 5.2 passes par match. Avec l’arrivée de Luka Doncic, 3e choix de Draft 2018, capable de jouer meneur comme arrière, il devra apprendre à jouer sans la balle. Les deux jeunes doivent former le backcourt du futur dans le Texas. Sur le papier, les deux se complètent. D’un côté, vous avez l’Européen très bon shooteur et capable de parfaitement gérer le jeu. De l’autre, l’américain monstre athlétique. Pour le moment, tout va bien entre les deux NBAers et les Mavericks comptent faire de ce duo la clé de leur succès futur. Après l’ère Dirk Nowitzki, le salut de Dallas passera par leurs meneurs.

Pouvant parfaitement jouer sans la balle, Doncic évolue notamment avec Goran Dragic avec la Slovénie. À Madrid, c’est aux côtés de l’illustre Sergio Llull qu’il jouait. Dans un premier temps, Dennis Smith Jr. pourrait occuper ce rôle de première option à la création. Les matchs aidant, les rôles devraient s’inverser. Comme écrit précédemment, le sophomore va devoir travailler sans jeu sans la balle…pas une mince affaire.

Après Curry/Thompson, Lillard/McCollum, Harden/Paul, l’Ouest tient un nouveau backcourt qui devrait ravir les fans. Sur le papier, l’avenir appartient à Smith Jr. et Doncic, à eux de se compléter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here