Toujours aux Los Angeles Lakers, Luol Deng n’a pas joué le moindre match cette saison et ça devrait continuer.

Le 7 juillet 2016, Luol Deng s’engageait pour 4 ans et 72 millions de dollars avec les Lakers. Un contrat qui surprenait beaucoup au regard de l’âge et des dernières saisons du joueur. Pour sa première saison, il tournait à 7.6 points (38.7%), 5.3 rebonds, 1.3 passe par match. Finalement, le 15 mars 2017, Los Angeles décidait de mettre fin à sa saison pour privilégier les jeunes. Timofey Mozgov, signé pour 4 ans et 64 millions, connaissait exactement la même situation. Toutefois, le Russe servait de monnaie d’échange à l’été 2017.

Pour Luol Deng, son salaire représente malheureusement un immense obstacle. Sous contrat jusqu’à la fin de saison 2019-2020, à 35 ans, le Britannique devra vraisemblablement être coupé…ou accepter un buy-out pour rejouer. Adrian Wojnarowski, l’insider le plus fiable de toute la NBA, s’exprimait ainsi : « Vous parlez aux équipes autour de la ligue, personne ne veut renflouer les Lakers avec le contrat de Deng. Ils ne le veulent pas. Les équipes ont demandé plusieurs choix de 1er tour. Ils ont demandé Brandon Ingram. Ils vont demander Kyle Kuzma. Les Lakers ont essentiellement renoncé à l’idée de pouvoir échanger Deng. »

Le problème concernant le Britannique est la place considérable qu’il occupe dans le salary cap. Payé à rien faire certes, mais cela représente un obstacle pour la free agency 2018. Un package incluant Jordan Clarkson pourrait être mis en place.  Pour LeBron, Paul George ou DeMarcus Cousins, il va falloir faire de la place. Kentavious Caldwell-Pope et Brook Lopez ne seront vraisemblablement pas conservés…et il y a encore de la marge. Cette saison, Deng touche 17.1 millions. On passera à 18 millions en 2018-2019. Pour quelqu’un qui ne va pas aux entraînements et n’est pas présent aux matchs, c’est très très fort.

Tags Lakers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *