Alors que le Black Friday vient de se finir, c’était l’occasion de consacrer un article à la stratégie de la marque canadienne Moose Knuckles, marque que l’on connaît pour la qualité de ses doudounes.

Dans ce contexte toujours tendu, les marques de mode et de prêt-à-porter rivalisent d’inventivité pour susciter le désir chez le consommateur tout en essayant de garder un maximum de lien avec le public. Les méthodes ? La multiplication des collaborations avec d’autres marques et/ou univers, le lancement de pop-up stores pour garder un lien local, le lancement de collections en grande pompe sur les réseaux sociaux, etc..

C’est ainsi ce que fait la marque Moose Knuckles en cette fin d’année afin de pallier à la morosité d’un secteur de la mode lourdement fragilisé par la pandémie. Lorsque l’on se penche en effet sur la stratégie de la marque et notamment sur ce dernier quarter 2020, on observe plusieurs choses qui semblent indiquer que le label canadien joue la carte de la visibilité :

La réaffirmation de son identité de luxe à travers des collections au design clinquant

Afin de se différencier dans un contexte toujours plus concurrentiel, Moose Knuckles a choisi depuis quelque temps de se réaffirmer sur un segment particulier : le luxurious sportswear. Alors que d’importantes vagues de froid sont à prévoir dans l’Hexagone ainsi que dans toute l’Europe, la marque canadienne et ses pièces phares que sont la doudoune et le parka resteront des incontournables dans ce domaine. On remarquera d’ailleurs que la réaffirmation de cette identité « luxe » se voit particulièrement dans la récente capsule GOLD aux accents sombres et dorés.

SUR LE MÊME SUJET :

La multiplication des collaborations avec des univers variés

Ce n’est un secret pour personne et surtout pas pour les acteurs du textile : Il est plus que jamais vital de créer et de consolider un lien avec le public consommateur, de plus en plus jeune, de plus en plus zappeur et de plus en plus sollicité par les marques, notamment sur les réseaux sociaux. Ainsi, dans sa dernière campagne Automne 20 « Bring the Heat », Moose Knuckles mettait en lumière les personnes inspirantes de leur communauté, avec la participation des artistes Young Thug et Kehlani.

Les pop up stores

Alors qu’une grande partie du secteur semble se diriger vers le digital ou du moins vers l’omnicanal, Moose Knuckles a choisi d’opter pour une stratégie différenciante : l’ouverture récente de pop up stores. Dans cette stratégie, il faut y voir une volonté de rapprocher physiquement le consommateur au produit, mais également d’affirmer un ancrage local.

Si le secteur de la mode a été lourdement fragilisé par la pandémie, l’année 2020 leur a cependant permis de rivaliser d’inventivité et de trouver de nouvelles solutions afin de rester dans la course. Le dernier week-end en France a ainsi été marqué par la réouverture des commerces non essentiels tels que les boutiques de vêtements. Le début d’une meilleure année 2021 pour le secteur ? Affaire à suivre.

Partager cet article

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *