Libéré de son contrat par l’UFC, Yoel Romero se cherche un nouveau point de chute et les candidats pour accueillir la terreur du MMA ne sont pas légion.

À 44 ans, Yoel Romero a été libéré de son contrat UFC. Le middleweight, sur une série de trois défaites consécutives en MMA, est libre de s’engager là où il le souhaite. Alors que le Bellator, et le PFL auraient pu être des points de chute intéressants pour le Cubain, les deux organisations américaines ne souhaitent pas le signer selon le journaliste Ariel Helwani. Selon Michael Fiedel, qui rapporte les propos du manager de Romero, le combattant serait même prêt à monter en light-heavyweight pour la suite. Il est vrai que « faire le poids » a toujours été un problème pour lui en -84kg.

Si les ligues de MMA ne se pressent par pour le Soldier of God, le Bare Knuckle pourrait être une option. Le BKFC, par son Président David Feldman, a fait part de son intérêt : « Nous sommes très intéressés. Comment pourrions-nous ne pas l’être ? Il transpire le BKFC. Il serait un ajout bienvenu, nous verrons si nous pouvons y arriver. » Récemment, Romero avait été aperçu lors d’un événement floridien de l’organisation de Bare Knuckle.

1 COMMENTAIRE

  1. Un combat opposant Yoel Romero à Kimbo Slice en bare knuckle aurait-été mémorable !

    Mais bon ça reste de l’ordre du fantasme malheureusement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here