NHL Light the Lamp : Pourquoi 2016 est l’année des Capitals ?

Pourquoi 2016 est l’année des Washington Capitals et d’Ovechkin?

Malgré un voyage en Californie décevant cette semaine avec une victoire et deux défaites (dont une en prolongation contre les Kings de L.A), les Washington Capitals restent les leaders de la NHL. Avec (déjà !!) 103 points en 68 rencontres, les Caps archi dominent cette saison régulière, Boston le deuxième de la Conférence Est n’est qu’a 86 points et à l’Ouest, le leader Dallas totalise 91 points, soit 12 points derrière Washington. Bien renforcée cette année, la bande à Ovechkin semble être enfin taillée pour aller jusqu’en finale de la Coupe Stanley, ce qui serait une première pour la star russe (élu 3 fois MVP). Deuxième meilleure attaque de la ligue avec 215 buts marqués et troisième meilleure défense avec 159 buts encaissés, les Capitals sont plus que jamais les favoris cette saison, explications en 5 points.

 

Kuznetsov le nouveau Ovechkin ?

 

Non Alex Ovechkin n’est pas le meilleur marqueur de Washington. Pour sa 2ème saison complète en NHL, Evgeny Kuznetsov est le leader de son équipe avec 69 points en 68 parties. S’il n’a mis que 20 buts, le russe de 23 ans en est déjà à 49 passes décisives. Distribuant des caviars à chaque match, Kuznetsov est rapidement devenu indispensable à son équipe. Jouant généralement sur le trio de Backstrom et Ovechkin, le russe est en passe d’être l’un des meilleurs joueurs du circuit Bettman. Véritable prodige du hockey russe, Evgeny Kuznetsov claquait déjà en KHL 32 points en 44 matchs à seulement 17 ans avec le Traktor Chelyabinsk. Pièce maîtresse chez les Caps, cette pépite russe pourrait bien devenir le nouveau Tsar de D.C.

 

 

L’un des meilleurs gardiens de la ligue

 

Le gardien de but est aujourd’hui un élément indispensable dans le hockey moderne. À ce poste-là, Washington peut compter sur Braden Holtby, tout simplement le meilleur gardien de la ligue à l’heure actuelle. Portier avec le plus de victoire dans la NHL (41 au total), Holtby fait des miracles soir après soir. Avec un pourcentage d’arrêts de 92,2 % et une moyenne de 1,5 but encaissé par match, le canadien de 26 ans réalise sa meilleure saison de sa carrière. Sélectionné parmi les 2 gardiens du Team Canada pour la World Cup of Hockey en compagnie de Carey Price et Corey Crawford, Braden Holtby souhaite avant tout soulever la Coupe Stanley cette année. Pour ce faire, il devra performer en play-offs, on ne s’inquiète trop pour lui.

 

Un capitaine au four et au moulin

 

Bien que seulement 3ème marqueur des Capitals avec 62 points, Alex Ovechkin reste tout de même le meilleur buteur avec 41 buts. Possédant un slap ravageur, le numéro 8 de D.C est ultra efficace en power-play (16 buts, meilleur de la ligue avec Jamie Benn). Cette année Ovechkin s’est aussi largement amélioré sur le jeu défensif, faisant de lui un joueur ultra complet dans les deux sens de la patinoire. Élément indispensable dans l’organisation, Ovi espère enfin gagner à 30 ans sa première Coupe Stanley.

 

Une défense solide

 

Avec la 3ème meilleure défense de la NHL, Washington possède une arrière garde plus que solide cette année. John Carlson, Dimitry Orlov, Matt Niskanen et Karl Alzner, voilà le top 4 des Caps en défense, parmi ces joueurs aucun n’a un ratio négatif. Carlson et Niskanen sont les deux pièces maîtresses de la brigade défensive, ils contribuent également à l’offensive avec 31 points pour le premier et 29 points pour le second. Solide et bien organisée, la défense des Caps est en pleine confiance, de bon augure pour les séries éliminatoires.

Justin Williams, T.J Oshie : des apports importants.

 

Après 7 saisons au Kings de Los Angeles, Justin Williams s’est parfaitement adapté à son nouvel environnement. Déjà à 47 points en 68 rencontres (20 buts et 27 assistances), le numéro 14 des Capitals est train de réaliser sa meilleure saison. Ailier puissant, Williams est le joueur dont toutes les franchises rêvent pour compléter leur top 6. Autre recrue de cet été, T.J Oshie apporte lui aussi son talent a une attaque qui en manquait par le passé. Avec 43 points en 68 matchs, l’international américain n’a pas les mêmes stats qu’avec les Saint Louis Blues, cependant dans une attaque riche, Oshie reste un élément important pour Washington.

 

En résumé, une équipe ultra-complète sous les ordres d’un des meilleurs entraîneurs de la Ligue Nationale, à savoir Barry Trotz. Quasiment invincible à domicile (seulement 8 défaites, dont 2 en prolongation), les Washington Capitals vont faire mal en play-offs avec l’avantage de la glace. Après on sait que cette équipe est friable quand les matchs à enjeux approchent, mais on voit mal comment les Caps peuvent échouer dans leur conquête de la Stanley Cup.

Photo By: wtop.com

Leave A Comment

Your email address will not be published.