NHL Light the Lamp (Février semaine 3)

Nouvelle semaine dans la NHL qui s’est conclue en beauté par un match entre le Minnesota Wild et les Chicago Blackhawks en plein air au TCF Bank Stadium de Minneapolis. Sinon on a retenu cette semaine : des Blues qui retrouve du souffle, les nouvelles frasques d’Evander Kane et un hat-trick pour Artemi Panarin et Antoine Roussel.

Les tops de la semaine : La semaine de rêve du Wild et Saint-Louis qui enchaine

Suite au changement d’entraineur et de l’arrivée de John Torchetti, le Minnesota est sur un nuage avec 4 victoires consécutives dont une dernière lors des Stadium Séries. Devant plus de 55.000 spectateurs massés dans les gradins du TCF Bank Stadium, le Wild s’est imposé 6-1 face aux Chicago Blackhawks dans un match à sens unique. Très vite, les  coéquipiers de Mikko Koivu ont pris les devants et ont réussit à contenir des Hawks incapable de joueur leur jeu habituel. Le changement de coach a donc été bénéfique et Minnesota revient en ce lundi à un point du dernier qualifié pour les play-offs.

Du côté du Mississippi tout va bien également pour les Saint-Louis Blues qui connaissent une séquence de 5 victoires d’affilées. Cette semaine, les Blues ont gagné contre Dallas, Los Angeles et Arizona. Actuellement 3ème de la division Centrale, Saint-Louis réalise une très bonne seconde partie de saison. Souvent favoris mais toujours perdant en play-offs, les hommes de Ken Hitchcock essayeront cette année de passer enfin le premier tour.

Les flops de la semaine : Paul Maurice et Evander Kane 

On aurait pu parler du Canadien de Montréal en flop (comme toutes les semaines d’ailleurs) mais on a préféré se concentrer sur deux hommes qui ont connu des jours très difficiles. En premier lieu Paul Maurice, coach des Winnipeg Jets qui connaît une saison très compliquée. En plus de 3 défaites cette semaine et d’une avant dernière place au classement de la division Centrale, Paul Maurice fut expulsé en plein match mercredi dernier contre Tampa. Légèrement agressif vis à vis de l’arbitre qui selon lui ne sifflait pas assez, Maurice s’est vu indiqué la porte des vestiaires par les zèbres. Ce qui est drôle dans tout ca c’est que son équipe est parvenue à revenir au score sans son entraineur sur le banc (défaite en prolongation toutefois).

Evander Kane continue à faire parler de lui pour de mauvaises raisons. Déjà peu aimé par la NHL pour son côté « Badass », Kane a été suspendu d’un match cette semaine pour ne pas s’être présenté à un entrainement. La raison est que le canadien de 24 ans ne s’est tout simplement pas levé ce jour là. Ce n’est pas la première fois qu’Evander Kane a des problèmes avec son équipe, aux Winnipeg Jets il a été sanctionné pour être arrivé en jogging à une réunion d’avant match… On reparle de lui la semaine prochaine ?

Le Joueur de la semaine : Artemi Panarin en route vers le Calder

Voici la nouvelle pépite russe. A 24 ans Artemi Panarin est devenu pour sa première saison en NHL l’un des leaders des Chicago Blackhawks . Actuellement meilleur rookie avec 57 points en 60 matchs, Panarin a cette semaine, inscrit son premier tour du chapeau de sa carrière mercredi contre les New-York Rangers (victoire 5-3). Le jeune russe s’est aussi illustré cette semaine en marquant 2 points (1 but, 1 passe) contre Toronto. Seul rookie a plus de 20 buts cette saison, Artemi Panarin est le favori incontesté pour recevoir le trophée Calder récompensant le meilleur rookie de la saison. 

La semaine des frenchies : un point pour Bellemare avec les Flyers et une « Gordie Howe » pour Antoine Roussel avec les Stars

La semaine de nos deux frenchies a été sur un plan personnel assez riche. Pour Pierre-Edouard Bellemare la semaine fut marquée par un nouveau point marqué grâce à une assistance lors du match contre les New-Jersey Devils en cage vide (victoire 6-3). Avec cette nouvelle passe, « Pi-Ed » en est à 7 points (3 buts et 4 assistances) en 49 matchs. Les Flyers réalisent une bonne semaine avec 2 victoires pour 1 défaite, cela leur permet de croire encore au play-offs même si ce sera très compliqué.

Antoine Roussel a réalisé samedi un hat-trick un peu spécial contre les Boston Bruins. Dans le même match, le français a inscrit un but, une assist et a participé à une bagarre contre Adam McQuaid. Roussel a fait ce qu’on appelle une « Gordie Howe », célèbre joueur de la NHL connu pour être aussi bien buteur que bagarreur. Grâce à cela, le français montre qu’il est un joueur très complet aussi habile de sa crosse que de ces poings. Cette semaine Antoine Roussel s’est fait remarqué aussi pour son furieux combat contre le capitaine des Predators Sea Weber (à voir en vidéo juste en dessous). Pour les Dallas Stars ce fut en revanche une semaine décevante avec 1 victoire et 3 défaites de rang dont la dernière assez sévère contre Boston à domicile. Pour autant Dallas est toujours en très bonne position pour participer aux séries (2ème de la division Centrale).

Le bonus de la semaine : Jaromir Jagr rentre un peu plus dans la légende et Nazem Kadri s’amuse avec la défense de Philly.

A 44 ans, Jaromir Jagr a atteint les 742 buts en carrière. Ceci lui permet de se placer dans le Top 3 des meilleurs buteurs de tous les temps, juste derrière Gordie Howe (801) et Wayne Gretzky (894). L’exploit s’est déroulé samedi soir pendant le match contre les Winnipeg Jets (gagné 3-1) où Jagr a inscrit 2 buts et a dépassé, ainsi le légendaire Brett Hull. A ce stade de sa carrière, le célèbre numéro 68  qui joue actuellement pour les Florida Panthers en est à 1845 points inscrits dont 1103 assistances. Inutile de préciser qu’il est le meilleur marqueur en activité de la ligue

Autre exploit à noter cette semaine c’est la superbe remonté de Nazem Kadri, joueur controversé des Toronto Maple Leafs qui durant le match contre les Philadelphia Flyers s’en aller déjoué 4 adversaires pour délivrer une passe décisive à Peter Holland. Malheureusement cela n’a pas suffit pour gagner puisque les Leafs se sont incliné en prolongation 5-4. Kadri et ses coéquipiers pointent toujours à la dernière place de la division Atlantique. Une nouvelle fois, c’est une saison de misère pour Toronto.

Photo By: NHL

Leave A Comment

Your email address will not be published.