Phil Jackson inquiète toujours autant, le Président des Knicks a semé le trouble avec une déclaration concernant l’avenir de Carmelo Anthony.

Plus grand coach de l’histoire de la NBA au niveau du palmarès avec 11 titres, 13 finales et 70.4% de victoires en saison régulière, Phil Jackson ne connaît pas le même succès chez les Knicks. Président de la mythique franchise depuis 2014 pour un contrat de 5 ans et 60 millions de dollars, l’expérience tarde à porter ses fruits.

Ainsi, les Knicks cherchent toujours une qualification en playoffs et l’équipe de la Big Apple a plutôt tendance à se faire remarquer pour des problèmes extrasportifs… Embourbé par le contrat qu’il a fait signer à Carmelo Anthony et sa no-trade clause, le Zen Master pousse son franchise player vers la sortie.

« Il a un contrat sans clause. Je pense que j’ai exprimé ce que je ressentais. Je ne peux pas l’exprimer mieux. Je pensais que c’était bien dit, même si beaucoup d’entre vous ne le ressentaient pas comme ça. Mais nous aimerions qu’il ait du succès, l’opportunité se rétrécit. Nous aimerions qu’il ait du succès quelque part. Nous ne serons pas à cet endroit. J’espère que nous serons peut-être une équipe de playoffs l’année prochaine. Il serait difficile de nous considérer comme des champions possibles… » – Phil Jackson

Si cette déclaration est destiné à Carmelo Anthony, elle montre bien que Phil Jackson ne se fait pas d’illusion. Après le feu de paille « superteam » de cette saison, les Knicks sont entrés dans un processus de reconstruction autour de Porzingis. Et même le prodige, déçu par son organisation, pourrait être emmené à partir…

Tags Knicks

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *