Main event de cette première soirée de Rock en Seine, PNL a fait le travail pour son tout premier concert de l’année.

Sous les nuages parisiens, PNL clôturait cette première soirée de Rock en Seine édition 2018. Clairement, le groupe fit plaisir aux fans lors de sa prestation. Il put aussi remercier le travail remarquable des techniciens pour la mise en scène. Pour vous donner une idée, nous n’avions pas l’impression d’être en festival.

Se faisant désirer pour leur entrée, les deux frères arrivaient finalement à 23h45 sur « Oh Lala ». Le public était aux anges, N.O.S le remerciait et demandait « On continue ? » Évidemment qu’on continue ! Da fut ensuite leur second morceau de la soirée, puis les hits s’enchaînaient : Naha, Onizuka, Luz de Luna, Humain, Uranus… Mention spéciale pour l’interaction avec le public sur le titre « Bene » où tout le monde se donnait à fond, artistes comme fans.

Après une pause suite à « Jusqu’au dernier gramme », qui concluait l’album « Dans la Légende », nous avons droit au Big Three maison. Ainsi, PNL nous offrit pour la toute première fois en live ses morceaux « À L’Ammoniaque » et « 91’s ».

Malheureusement, les nouveautés de 2018 n’étaient pas accompagnées de magnifiques visuels comme cela était le cas pour les autres sons du soir. Enfin, et après avoir bien « kiffé », Ademo et N.O.S concluaient leur prestation avec le cultissime « Le Monde ou Rien ». Le groupe invitait tous ses proches sur scène. Que La Famille.

[tweet https://twitter.com/ValRoutet/status/1033134512237096962]
[tweet https://twitter.com/lasueur_off/status/1033161971754000385]

Partager cet article

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *