MMA – Alors qu’il faisait face à Renato Moicano en co-main event, Rafael dos Anjos aurait aimé un arrêt du docteur.

Initialement, Rafael dos Anjos devait affronter Rafael Fiziev en co-main event de l’UFC 272. Cependant, ce dernier, contaminé par le Covid, n’a pas pu assurer l’évènement. C’est donc Renato Moicano qui s’est vu attribuer le rôle de remplaçant. Aussi, s’il a montré beaucoup de cœur au cours de leur duel, Moicano s’est vite retrouvé à accumuler les dégâts. Une situation telle que Rafael dos Anjos aurait préféré un arrêt du docteur.

Ainsi, c’est au cours de la traditionnelle conférence post évènement que le vainqueur s’est exprimé à ce sujet :

« Je pensais que les docteurs allaient arrêter la rencontre. Je voulais vraiment qu’ils la stoppent, mais ils ne l’ont pas fait. Alors, de mon côté, je dois faire ce que je dois faire. Malheureusement, j’essayais de finir, mais le gars est dur comme la pierre. »

SUR LE MÊME SUJET :

En effet, malgré les coups qu’il subissait, Moicano ne montrait pas la moindre envie de s’arrêter. Dans un tel contexte, dos Anjos n’a eu d’autre choix que celui de faire ce pour quoi il est payé dans la cage. Ainsi, l’opposition est apparue très déséquilibrée. C’est un Renato Moicano ensanglanté et particulièrement énervé que nous avons retrouvé à la fin du face-à-face. Hormis le cœur qu’il a montré ce soir la, ce dernier n’a pas pu proposer beaucoup plus dans le cadre de son short notice. Mais, l’UFC apprécie particulièrement les athlètes prêts à tous les risques pour sauver un évènement. Alors, nul doute que Dana White saura le récompenser le moment venu.

De son côté, Rafael dos Anjos a de nouveau réclamé un adversaire contre lequel il était déjà censé se battre. Un certain… Conor McGregor.

Partager cet article

SourceUFC
Crédits photosInstagram - @rdosanjosmma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.