Malgré sa blessure, Whittaker a vaincu Yoel Romero à l’UFC 213

Lors de l’UFC 213, Robert Whittaker (19-4 MMA, 10-2 UFC) a frappé un très grand coup en l’emportant contre Yoel Romero (12-2 MMA, 8-1 UFC).

À 26 ans, Robert Whittaker a enchaîné une 8e victoire consécutive à l’UFC. Depuis sa défaite chez les welterweight contre Stephen Thompson, il ne touche plus terre. Sur ses deux derniers combats, il a tout simplement balayé les espoirs de ceintures des deux monstres de la catégorie. Jacare Souza s’est ainsi incliné par TKO en avril alors que Yoel Romero n’a pas tenu sur la longueur face à l’Australien. Jamais personne n’avait réussi à faire tomber Yoel Romero à l’UFC. Comme un symbole, la seule défaite de Jacare dans l’organisation avant celle contre Whittaker avait été…contre le Cubain. Oui, The Reaper est spécial.

Sans faire de bruit, il s’est hissé au sommet de la division la plus dense de l’UFC. Comment ? Un striking dévastateur et une défense de takedown tout simplement monstrueuse. Contre Yoel Romero, lutteur médaillé d’argent aux JO 2000, Whittaker s’est pris 4 takedowns…sur 18 tentatives ! Lors du combat, le Soldier avait également réussi à blesser Whittaker à la jambe grâce à ses sidekicks. Pourtant, le Reaper a tenu bon. Mené 2 rounds à 0, il a remporté les 3 derniers, sur une jambe.

Et pourquoi Romero n’a pas continué avec les side-kicks dans les trois derniers rounds ? Le Cubain a répondu en Post-Fight Press Conference : « Oui, bien sûr, j’ai essayé d’utiliser les leg kicks, mais il ne m’en donnait pas l’occasion. Quand je voulais essayer de faire le même sidekick, il changeait sa jambe, et je courais le risque de rester proche, à la portée de ses mains. »

Désormais, Robert Whittaker va affronter Michael Bisping, le champion middlweight, afin d’unifier les ceintures. Alors qu’il n’était personne il y a quelques années, arrivant à l’UFC avec une défaite au compteur, il a progressé d’une manière impressionnante. The Reaper est désormais à une victoire du trône.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here