Défait pour la première fois à l’UFC par Robert Whittaker, Yoel Romero a également été provoqué par Michael Bisping.

Durant le main-event de l’UFC 213, Michael Bisping, champion middleweight, a déchiré le drapeau cubain sous les yeux de Yoel Romero. En Conférence de Presse d’après combat, le Soldier of God avait répondu à la question sur la provocation. Visiblement touché, le Cubain en a rajouté une couche sur son compte Instagram.

Cette fois, il a brûlé une image de Michael Bisping avec l’Union Jack. Il s’est ensuite servi des flammes pour allumer un cigare. Il ne reste plus qu’à espérer que les étoiles s’alignent pour que le duel entre les deux middleweights ait bien lieu !

SUR LE MÊME SUJET :

Partager cet article

Tags UFC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.