Running – Mieux qu’une soirée clubbing : courir de nuit

On vous dit tout sur le running de nuit qui est beaucoup plus cool qu’une soirée au Badaboum ou au Faust.

Marre de traîner dans toutes les boîtes de nuit de Paris avec des videurs relous et des cocktails hors de prix ? Pourquoi ne pas, au lieu de finir la tête dans le cul, et ruiné à la fin de la soirée, se taper un petit tour de running de nuit. Activité de plus en plus pratiquée par les amateurs de course à pied, on vous donne tous les bons conseils pour une virée nocturne des plus cool.

Non le running de nuit n’est pas réservé aux tarés comme Michael Fassbender, qui en manque de sexe dans Shame de Steve McQueen, part se taper une sortie dans les rues de Manhattan. En hiver, si vous souhaitez courir après le taff, il y a de fortes chances que ce soit de nuit. Une atmosphère complètement différente du run de jour.

Si vous êtes maintenant de grandes personnes et qu’on ne va pas non plus vous prendre la main pour ce genre d’aventure, on vous conseillera quand même de bien préparer votre parcours. Avec des conditions différentes, vous risquerez d’être perturbé dans la prise de repère surtout si vous avez décidé d’aller vous taper 10 bornes en pleine campagne. Pour la sortie en ville, ça devrait normalement aller. Au pire, vous avez Google Maps et votre Passe Navigo au cas où.

trail-running-nuit

Autre précieux conseil avant de se lancer dans une chevauchée nocturne tel Batman à travers Gotham, pensez bien à la tenue réfléchissante. Ce serait con de finir la soirée à l’hôpital après avoir pris un chauffeur Uber en pleine poire. Plusieurs marques comme Saucony ou Kalenji proposent le matos adéquat avec des baskets et vêtements fluo ainsi que des lampes spécifiques. Pour les sorties en forêt, la lampe frontale est indispensable. En ville, vous risquerez d’en embêter plus d’un, n’oubliez pas qu’il y a l’éclairage public.

Quel circuit sur Paris ?

Pour les runnings de nuit cool dans Paris, on ne peut que vous conseiller les quais de Seine suffisamment éclairés et dépaysants pour s’éclater. Un petit trajet aller-retour Tour Eiffel-BNF est parfait pour ceux qui veulent de la longue distance. Pour les plus flémards, vous pouvez toujours vous arrêter à Saint-Michel. Sinon les canaux de l’Ourcq et Saint-Martin sont aussi très sympathiques.

Pierre-Andrea

Pierre-Andrea

Journaliste chez La Sueur
Ecrit sur la NHL, le surf, le running et la culture
Pierre-Andrea
Photo By: MK2 diffusion

Leave A Comment

Your email address will not be published.