Shazam Movie

Avec Shazam! Warner Bros. et DC Comics comptent bien poursuivre leur retour en forme. Alors, objectif réussi à l’aube de la sortie du film le 3 avril ?

Le Grand Rex nous ouvrait ses portes pour nous livrer en avant-première la naissance du futur (?) membre de la Justice League, je veux bien sûr parler du superhéros aux pouvoirs divins: Shazam! Action, cadeaux et scènes post générique, les équipes du Grand Rex ont tout mis en jeu pour nous faire vivre une expérience formidable. Cet investissement a-t-il porté ses fruits? Réponses tout de suite!

Avant tout Shazam! est le nouveau film des écuries Warner Bros. Dirigé par David F. Sandberg (Annabelle: Creation, Lights Out) et scénarisé par le duo Henry Gayden et Darren Lemke (Jack le chasseur de géants, Shrek 4 : Il était une fin), ce trio nous livre l’histoire de l’adolescent orphelin Billy Batson qui s’apprête à recevoir les pouvoirs magiques du sorcier mourant prénommé Shazam. Suite à l’acquisition de ses nouveaux pouvoirs, il se trouvera confronté à bons nombres de défis à relever, s’adapter à sa nouvelle famille d’accueil, continuer ses recherches sur sa mère biologique et affronter un super-vilain lié de près au sorcier Shazam, le docteur Sivana.

Le personnage de Billy Batson (aka le premier Captain Marvel) est incarné simultanément par deux acteurs, Asher Angel (Andi, Jolene) jouant sa version jeune et Zachary Levi (Thor: The Dark World, Office Uprising) jouant sa version adulte. Que dire de ce duo? Et bien les deux compères ont réussi le pari de nous livrer une prestation rafraîchissante et iconique du superhéros aux pouvoirs magiques. Personnellement, j’avais des doutes quant aux résultats de ce film et je ne m’attendais pas à grand-chose en ayant vu les premières bandes-annonces. Pensant, en premier lieu, qu’on allait se retrouver avec un autre raté à la Justice League en voulant nous présenter une énième fois un film DC à la sauce Marvel. Par ailleurs, à première vue, on aurait pu croire que le costume du héros ressemblait plus à un cosplay de grande qualité plutôt qu’à un véritable costume, mais que nenni! DC a réussi à nous livrer une adaptation propre et collant quasi parfaitement avec l’histoire originale réalisée par Geoff Johns. L’humour est bien dosé et le fil rouge de l’histoire est bien mené. Le film répond par ailleurs à certaines questions sans réponses qu’on pouvait se poser lors de la lecture de l’histoire complète de Johns. Bien qu’une bonne dose d’humour soit présente, elle est mêlée avec brio à l’ambiance sombre qu’on apprécie tant avec les films du DCEU.

Quant au rôle de Sivana, il est parfaitement maîtrisé par Mark Strong (Kingsman : Le Cercle d’or, Jadotville), nous livrant un personnage sombre et rancunier au possible et différent sur quelques détails de son homologue dans les comics (vis-à-vis des enjeux qu’il s’est fixé), mais qui réussit à nous convaincre du début à la fin.

Shazam

Bien sûr quelques bémols sont à mettre en évidence. Du côté de la CGI, elle n’est pas parfaitement réussie. Elle est notamment utilisée pour faire se faire mouvoir certains antagonistes, mais cela ne convainc pas. De plus, l’apparence de certains ennemis de Billy n’arrive pas à la cheville (visuellement parlant) de celle dans les comics (grosse déception!). Autre problème à souligner. Bien que le Dr.Sivana joue un rôle de méchant de manière hors pair, on a tout de même cette impression qu’il manque quelque chose … Comme Black Adam par exemple (ennemi principal de Billy Batson et premier champion du sorcier Shazam). Cependant ce point négatif pour les non-fans de comics ne se fera pas tant sentir que ça si vous ne connaissez pas Black Adam.

Pour conclure, malgré ces petits défauts, la majorité des moments les plus iconiques du héros Shazam sont bien présents (dont un que j’attendais tout particulièrement et qui est par ailleurs super bien mis en scène). Nous pouvons penser (à l’instar d’Aquaman) que le film fera une grosse performance au Box-Office. DC est reparti et Marvel a du souci à se faire avec les prochaines années à venir si les futurs films DC restent toujours d’aussi bonne qualité. Plus qu’à attendre les films Black Adam et Shazam 2 (qui verront le jour j’en suis sûr, on croise les doigts). Et n’oubliez pas de rester jusqu’à la fin du générique, car il n’y a pas une, mais deux scènes post-génériques (idée volée à Marvel ?)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here