Ben Simmons historique et les Sixers prennent le large

Les Philadelphia Sixers viennent de prendre une option sur la qualification face au Miami Heat grâce à un Ben Simmons historique.

Pour la première fois depuis Magic Johnson en 1980, un rookie a réalisé un triple double en playoffs. On doit cet authentique exploit à Ben Simmons. Véritable homme du match lors du Game 4, il termine à 17 points (8 sur 13), 13 rebonds, 10 passes (7 TOs) et 4 interceptions. La partie fut cependant loin d’être facile. Finalement, grâce à un gros 4e quart temps, Philly s’impose 106-102. La qualification pourra être validée dès le prochain match au Wells Fargo Center.

Joel Embiid apporte lui aussi sa pierre à l’édifice malgré une grosse maladresse. Il finit ainsi avec 14 points (2 sur 11), 12 rebonds, 5 blocs et 8 pertes de balle. JJ Redick est meilleur scoreur des siens avec 24 points (8 sur 18), 3 passes (1 TO), 3 steals. En sortie de banc, Ilyasova apporte 10 points (4 sur 10), 8 rebonds. L’artilleur Belinelli est moins en vue que depuis le début de la série, mais finit à 10 points (3 sur 7), 2 rebonds et 2 passes.

Côté Heat, Dwyane Wade a retrouvé la foudre avec 25 points (1à sur 22), 3 rebonds, 3 interceptions. Goran Dragic enchaîne bien avec 20 points (9 sur 19), 3 passes (5 TOs), 4 interceptions. Mécontent de son temps de jeu, Hassan Whiteside a répondu présent avec 13 points (6 sur 9), 13 rebonds. Johnson est toujours aussi complet avec 15 points (5 sur 12), 8 rebonds, 5 passes (3 TOs). Malheureusement pour Miami, ce n’était pas suffisant.

Antoine

Antoine

Contributeur Sports US chez La Sueur
Écrit principalement sur les sports US et combats.
Antoine
Photo By: NBA

Leave A Comment

Your email address will not be published.