The Young Pope – Jude Law a rendez-vous avec Dieu

The Young Pope, la nouvelle série de Canal+ co-produite avec HBO et Sky s’annonce grandiose. Elle est réalisé par Paolo Sorrentino avec Jude Law en dans l’un rôle d’un pape dérangé.

 Alors que Canal+ connaît une rentrée très compliquée entre la grève d’i-Télé et les audiences catastrophiques du Grand et Petit Journal, The Young Pope arrive sur la chaîne cryptée à point nommé. Cette nouvelle série produite en association avec Sky et HBO est particulièrement attendue. Réalisé par Paolo Sorrentino et avec Jude Law en jeune pape obscur, The Young Pope pourrait bien tout exploser, ou pas… On fait le point sur cette série ultra-prometteuse.

Paolo Sorrentino + Jude Law: l’équation parfaite ?

Pour sa nouvelle création originale, Canal+ a sorti l’artillerie lourde pour disposer d’une série de premier rang mondial. En showrunner, c’est Paolo Sorrentino, l’un des cinéastes les plus inventifs de ces dernières années qui est à la direction. L’italien est en effet connu pour Youth (2015) avec le duo Michael Caine/Harvey Keitel et surtout pour La Grande Bellezza qui avait reçu l’Oscar du meilleur film étranger en 2014. Un réalisateur très pointu voir un peu trop. En effet, c’est un peu le risque avec Sorrentino. Obsédé par la beauté plastique (il serait un très bon metteur en scène pour les publicités), il est capable de délaisser le scénario comme ce fut le cas dans Youth (très ennuyeux au final) pour se concentrer sur une mise en scène certes très belle mais vide de toute histoire. Avec une volonté de suivre le chemin des plus grands, l’italien veut réussir dans un registre où des David Fincher et autre d’un Steven Soderbergh ont excellé par le passé.

Pour incarner ce pape fictif, il fallait une superstar. C’est donc Jude Law qui fut retenu pour jouer le souverain pontife. Un choix qui devrait faire fureur auprès du public du monde entier. Si le parcours de l’acteur américain est des plus sinueux en alternant les succès et les échecs. Ce rôle dans The Young Pope sera peut-être un nouveau tremplin pour sa carrière. Après la saison 1, on l’apercevra au casting de King Arthur de Guy Ritchie. Jude Law y interprétera Vortigern.

Au casting, on retrouvera par ailleurs, les francophones Cécile de France et Ludivine Sagnier. Deux actrices connues à l’international pour les rôles respectifs dans Au-Delà de Clint Eastwood et Peter Pan de P.J Hogan (2004). Silvio Orlando (chouchou de Nani Moretti), l’un des acteurs italiens les plus populaires sera également de la partie.

Le nouveau Borgia ?

A l’heure où François Ier est l’une des papes les plus populaires depuis Jean-Paul II, The Young Pope arrive un peu comme un ovni dans le champs des séries. Et pourtant, le pitch de la série à l’air d’être particulièrement prometteur. Cette nouvelle production estampillée Canal+, HBO et Sky raconte l’ascension de Pie XII, premier pape italo-américain de l’histoire. Jeune et doté d’une personnalité très complexe (comme tous les héros de séries du moment). Un souverain pontife très conservateur, mais à l’écoute des plus pauvres.

Le personnage joué par Jude Law s’annonce puissant et omniprésent. Il ressemble énormément à un Franck Underwood version papale (House of Cards). L’univers du Vatican et du christianisme avait déjà eu droit à plusieurs séries par le passé. On pense notamment aux Borgias diffusés sur Canal + durant 3 saisons, mais également à Ainsi soit-ils sur Arte. Les premières images annoncent en tout cas un show qui se rapproche du cinéma et qui à la patte de Paolo Sorrentino avec ses plans léchés et ses représentations bibliques ultra-contemporaines. Présenté à la Mostra de Venise en septembre dernier, The Young Pope avait convaincu les premiers spectateurs. Rendez-vous lundi sur Canal+ pour voir les deux premiers épisodes de la série qui en comptera au total 10.

Pierre-Andrea

Pierre-Andrea

Journaliste chez La Sueur
Ecrit sur la NHL, le surf, le running et la culture
Pierre-Andrea
Photo By: Canal + /Gianni Fiorito

Leave A Comment

Your email address will not be published.