TJ Dillashaw weight cut

Au prix d’un processus de weight-cutting impressionnant de maîtrise, TJ Dillashaw va bien affronter Henry Cejudo pour la ceinture flyweight de l’UFC.

Ce samedi 19 janvier à Brooklyn, TJ Dillashaw va tenter d’ajouter le titre flyweight de l’UFC à son palmarès. Pour son premier combat dans la catégorie, le champion bantamweight pourtant très sec, a fait une weight-cut impressionnante. Ainsi, il a perdu la bagatelle de 13.15 kilos pour les besoins du combat !

Le vendredi 18 janvier, il arriva avec 56.52 kilos sur la balance pour la pesée. Deux mois après le début de son processus extrêmement strict de weight-cutting, il réussit donc son pari. Il n’y a plus qu’à remporter le combat. Suivi par ESPN tout au long de sa préparation, TJ a commencé son périple à 69.85 kilos…pour 8% d’indice de masse grasse. Il perdit donc 13.33kg sur une période de 12 semaines…pour un mec qui partait à 8% d’indice de masse grasse ! Pour faire le poids, Dillashaw perdit 4.35kg lors des 48h précédents la pesée.

Accompagné du génial Sam Calavitta, ancien ingénieur dans l’aérospatial dans son weight-cutting, Killashaw n’a rien laissé au hasard. En effet, en Californie toutes ses installations sportives tournent autour de lui. S’entraînant dans son gym ou chez lui, le champion bantam bénéficie de cet immense avantage pour des préparations sur mesure. Ainsi, il n’est pas rare que son brillant head-coach Duane Ludwig fasse les entraînements à domicile. Pour les besoins de la weight-cut, Calavitta mit également en place un algorithme afin que celle-ci ne soit pas trop brutale ! Après ces 12 semaines, les deux hommes réussirent leur premier pari. « Je suis un peu fou, mais je ne peux rien y faire. » confia TJ.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here