MMA – Le Britannique se sent particulièrement fautif. Aussi, Tom Aspinall aurait-il pu éviter la blessure à l’UFC Londres ?

Tête d’affiche du dernier UFC Londres, Tom Aspinall était très attendu. En effet, face à Curtis Blaydes, il affrontait littéralement le plus gros challenge de sa carrière. Malheureusement, tout ne s’est pas passé comme prévu pour l’espoir de la catégorie heavyweight. Ainsi, dès les tout premiers instants de l’affrontement, le genou du Britannique a cédé. Puisqu’il lui était impossible de continuer, le face-à-face a dû être avorté. Pourtant, nous apprenons aujourd’hui que Tom Aspinall aurait pu éviter la blessure à l’UFC Londres.

Une opération de longue date

Il faut dire que le problème au genou de l’athlète ne date pas d’hier. Aussi, une opération chirurgicale aurait dû intervenir bien plus tôt au cours de sa carrière. Mais, les sollicitations alléchantes de l’UFC auront été trop tentantes pour le jeune athlète. En interview pour « The MMA hour », il s’est ainsi confessé. Il déclare : « L’UFC m’a dit qu’elle revenait à Londres dans dix semaines. Alors, je me suis dit, mec, je ne peux pas me faire soigner le genou maintenant. Faisons-en un de plus, juste un de plus, on peut en faire un de plus. Je le fais depuis les six ou sept derniers combats maintenant. Un de plus, ensuite, on va s’occuper du genou. J’ai un peu trop misé sur celui-ci. »

SUR LE MÊME SUJET :

L’heure de la convalescence

Bien mal en a pris à Tom Aspinall. En effet, ce dernier doit maintenant observer un repos forcé de plusieurs mois. On parle d’une absence à peine inférieure à un an si tout va bien au niveau de la convalescence. Le genre de blessure dont certains athlètes ne se remettent jamais totalement…

Partager cet article

SourceThe MMA Hour
Crédits photosInstagram - Tom Aspinall

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.