Boxe – Tommy Fury, le demi-frère du champion du monde WBC des poids lourds Tyson Fury, souhaite affronter Jake Paul le plus rapidement possible

Après le violent TKO qu’il a infligé à Ben Askren samedi dernier, Jake Paul suscite les convoitises de nombreux combattants déterminés à le punir pour son insolence. Tyron Woodley, BJ Penn, plusieurs noms circulent concernant son prochain adversaire. Parmi ce panel de chasseurs de têtes motivés à infliger au youtubeur américain sa première défaite en boxe professionnelle se trouve Tommy Fury.

Sur sa page Twitter, le demi-frère du Gypsy King, âgé de 21 ans, a publié ce message « Je suis prêt à donner aux gens ce qu’ils veulent » en interpellant Jake Paul. Tommy Fury dispose d’un palmarès en boxe anglaise de 5 victoires en autant de combats, dont 4 par KO, contre de modestes adversaires. Ayant participé en 2019 à l’émission de télé-réalité Love Island, Tommy possède une très importante communauté sur les réseaux sociaux avec notamment plus de 3 millions de followers sur son Instagram. Cela plaide en sa faveur puisque Jake Paul ne souhaite affronter que des opposants lui permettant de vendre un grand nombre de pay-per-view.

Si l’on s’intéresse à l’aspect sportif de cette possible confrontation, cela pourrait constituer le premier véritable test pour Jake Paul, qui ne cesse de répéter qu’il souhaite devenir un boxeur à plein temps et monter dans les classements mondiaux. En effet, après avoir vaincu des novices ainsi qu’un Ben Askren réputé pour son stand-up très perfectible, celui-ci aurait l’occasion de se mesurer à un réel boxeur.

Jake Paul, interrogé sur cet éventuel fight, a comme toujours répondu avec provocation puisqu’il a déclaré « Je vais planter le décor, je veux Tommy Fury contre moi et Tyson Fury contre Michael Hunter sur la même carte. Tommy est faible, et sa copine m’a déjà envoyé un message avant qu’ils fassent de la télé-réalité ». Ce scénario a néanmoins peu de chances de se produire, Tyson Fury devant affronter son compatriote Anthony Joshua cet été pour l’unification des titres mondiaux chez les poids lourds.

Partager cet article

Crédits photosTriller

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *