L’incroyable fight Trout vs. Hurd - candidat au combat de l’année !

Véritable bataille physique et mentale, le choc entre Jarrett Hurd et Austin Trout risque de marquer les esprits. Le combat de l’année ?

Si vous vous êtes fatigués à regarder le « combat » de Tony Yoka samedi soir en pensant que c’était la seule soirée boxe du jour, vous vous êtes lourdement trompé ! Avec une affiche de rêve à partir de 1h du matin heure française, le Barclays Center de Brooklyn a réuni des milliers de fans, qui eux, n’ont certainement pas été déçus de leur soirée !

En effet, avec trois combats de monstre sur le papier (Lara-Gausha ; Charlo-Lubin ; Trout-Hurd), cette soirée a été un véritable succès pugilistique, l’occasion de découvrir de jeunes prodiges qui représenteront à coup sûr l’avenir du noble art.

Nous parlerons aujourd’hui du fight Trout-Hurd, tellement magistrale qu’on n’imagine pas un seul instant comment il ne pourrait pas être nominée en tant que candidat au fight de l’année.

Petit portrait de nos deux valeureux guerriers :

Austin Trout :

Notre ami est un southpaw de 32 ans avec un palmarès de 30 victoires pour 3 défaites. Son tableau de chasse a seulement été noirci par Canelo, Lara, et le plus grand des deux frères Charlo. Mis à part cela, Trout a triomphé d’excellents boxeurs tel que Miguel Cotto par exemple. Trout est un boxeur qui ne refuse jamais un fight, il a affronté les plus grands de cette génération et représente lui aussi un grand du noble art.

Austin Trout Hurd

Son style de boxe est relativement équilibré, à la fois très bon encaisseur, mais aussi excellent en contre. Il est un boxeur ultra-expérimenté pour son âge et donne du fil à retordre à tous ces adversaires.
Il n’a, de plus, jamais été mis ko, il est certes allé au tapis contre Lara et Canelo, mais n’a jamais perdu de combat par ko. Il représente donc un modèle de persévérance et de combativité.

Malheureusement, Trout n’a jamais regagné un combat depuis 2015, ce combat avec Hurd est donc une réelle occasion pour lui de redorer son blason et de retrouver le goût de la victoire.

Jarrett Hurd :

Faisant lui aussi partie de la jeune génération qui est sur le point de déferler et de submerger l’ancienne génération, Hurd est un boxeur orthodoxe de 27 ans avec un joli palmarès de 20 victoires pour aucune défaite, dont 15ko. Parmi ses victimes, Tony Harrison (24-1) ; Oscar Molina (13-0) ; ou encore Dan Ion (35-3).

L’incroyable fight Trout vs. Hurd - candidat au combat de l’année !

Pour sa première défense de titre, Hurd a donc souhaité passer directement aux choses sérieuses sans préparation comme certains peuvent le faire pour leurs premières défenses de ceintures, en allant défier Trout. Côté style, Hurd est aussi le prototype et la parfaite copie du boxeur nouvelle génération.

Tout comme les frères Charlo ou Demetrius Andrade, Hurd est un géant pour sa catégorie, un monstre de physique. On se demande vraiment comment le bonhomme fait pour arriver à la pesée en dessous des 154 pounds.

Jarret possède un style assez brouillon, ce n’est certainement pas un fighter technique. Mais son gabarit a toujours fait la différence, et sa mâchoire d’acier l’a toujours protégé. En effet, Hurd est une machine à avancer et ne recule quasiment jamais (faisant penser à un certain Gennady Golovkin…) tant son physique le lui permet. Il roule littéralement sur ces adversaires en raison de sa puissance et de son physique.

Son opposition avec Trout promet donc d’être spectaculaire puisque ces deux boxeurs sont aux antipodes l’un de l’autre : la technique et l’intelligence pour Trout, la puissance et le physique pour Hurd.

On s’attendait donc à un fight très intéressant, mais il est allé au-delà même de nos espérances.

Durant le premier round, Trout jauge son adversaire en le laissant venir pour remiser en contre. Très prudent, il prend le moins de risque possible vu la taille du monstre qu’il y a en face. Hurd n’ayant pas une technique extraordinaire, Trout va donc essayer d’exploiter cette faiblesse en alternant droite au corps pour ensuite remonter au visage.

Mais cela ne s’avère pas vraiment payant puisque Hurd avance sans cesse sans vraiment se soucier des coups qu’il prend. Dès le second round les choses s’emballent, Trout utilise toute son énergie pour acculer Hurd avec son jeu de jambe : frappe, décalage, frappe, décalage…

Trout est bien au-dessus techniquement, mais se fait marcher dessus physiquement. En effet Jarrett ne recule pas, encaisse, et remise instantanément et touche Trout plusieurs fois avec de larges crochets. Ses gants sont souvent descendus et de ce fait Hurd prend beaucoup de coups, mais son physique de géant l’avantage et continue de ce fait sa longue avancée sur Trout, qui lui recule en continuant son travail acharné.

Plus les rounds passent, plus Trout se fatigue à contrer et plus Hurd avance. Mais ce dernier ne donne qu’à chaque fois un ou deux punchs puis se met en garde, pressentant la foudre de Trout arriver.

Austin fait preuve d’une combativité hors du commun, il se fait toucher quasiment à chaque fois par Hurd, mais continue de matraquer son adversaire. Ses coups aussi touchent, impossible de savoir qui a le plus touché tellement le combat est palpitant.

Austin Trout nous démontre encore une fois sa technique extraordinaire, il enchaîne des combinaisons de plus de 5 coups à chaque assaut, tourne autour de son adversaire…

À l’opposé, Hurd nous montre quel monstre physique il est : c’est bien simple, Trout paraît être un boxeur avec deux catégories de moins. Jarrett encaisse, encaisse, et remise.

L’incroyable fight Trout vs. Hurd - candidat au combat de l’année !

Aucun des deux guerriers ne cède et chacun provoque l’autre à sa manière pour lui faire comprendre que les coups ne font pas mal.

Et là, miracle, l’œil de Hurd s’avère être cuté. Trout essaie donc tant bien que mal d’exploiter cette ouverture. Mais rien n’y fait, Hurd continue d’avancer et bientôt c’est lui qui prend l’ascendant du combat. Trout n’enchaîne plus aussi bien, donne moins de coups, et à l’inverse Hurd commence à enchaîner avec des combinaisons de 3 ou 4 coups.

À la 10e reprise, Trout est tellement enflé que le médecin arrête malheureusement le combat.

Hurd conserve donc sa ceinture et Trout repart bredouille, mais le public est comblé : chacun des deux combattants a répondu présent, chacun a donné tout ce qu’il avait pour nous gratifier d’un des plus grands fights de l’année.

Ce combat nous fait directement penser aux guerres de ring que nous n’avons plus vraiment l’habitude de voir, la combativité des deux Américains est donc à saluer et le public se souviendra longtemps de cet affrontement mémorable !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here