MMA – Les observateurs continuent d’être très élogieux envers le « Bon Gamin ». Teddy Atlas voit du Tyson Fury en Ciryl Gane

L’ombre de l’UFC 270 plane, un peu plus d’une semaine avant le choc entre Francis Ngannou et Ciryl Gane. Ainsi, dans la nuit du 22 au 23 janvier, le titre sera définitivement unifié et il ne restera qu’un champion. Les fans commencent à frémir d’impatience et les analyses des observateurs du sport se multiplient.

L’UFC 270 Francis Ngannou vs. Ciryl Gane est diffusé dans la nuit de samedi 22 à dimanche 23 janvier à partir de 4h du matin en direct sur RMC Sport (disponible ici)

Aussi, dans le cadre de son podcast « THE FIGHT », le célèbre coach Teddy Atlas donne son avis sur Ciryl Gane. À cette occasion, ce dernier fait une analogie entre le Bon Gamin et l’inénarrable « Gypsy King », Tyson Fury.

SUR LE MÊME SUJET :

« D’une certaine façon, Gane me rappelle un peu Tyson Fury. Fury est ce géant, énorme mammouth d’homme. Généralement, on ne voit pas l’agilité connectée à cela et la sophistication du style et de la technique comme avec Fury. C’est ce qui le rend si novateur, si unique, si spécial, le fait qu’il ait cette combinaison. Je vois cela avec Gane également. Encore une fois, il est plus développé que ce que l’on voit habituellement avec les grands gars. Il a l’ensemble de compétences et le développement d’un gars plus petit. Il est costaud, pour l’expliquer, il est comme Goliath avec le cerveau de David ».

En outre, Teddy Atlas semble porter Ciryl Gane en haute estime. On lui souhaite en tous les cas le même destin que Tyson Fury. Ce dernier trône sur le toit de la boxe poids lourd, et il est invaincu après une lutte âpre avec Deontay Wilder. Aussi, le week-end prochain, le Bon Gamin aura l’opportunité lui aussi, de devenir champion indisputé des poids lourds de l’UFC. Mais, pour cela, il faudra vaincre le terrifiant Predator, Francis Ngannou.

Partager cet article

SourceTHE FIGHT by Teddy Atlas
Crédits photos@rjpictures_/Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.