Anthony Johnson Jon Jones

De retour à l’UFC 235, Jon Jones s’apprête à défendre sa ceinture light-heavyweight contre Anthony Smith. La légende du MMA s’est toutefois montrée soulagée de la retraite d’un certain Anthony Johnson.

Face à Jon Jones, Anthony Smith sera le grandissime outsider. Ayant balayé absolument toute la concurrence, Bones s’attaque à un nouveau contender légitime au trône. Seul regret dans la carrière du plus jeune champion UFC de l’histoire : il n’aura jamais affronté Anthony « Rumble » Johnson (22-6). Pourtant, les deux hommes auraient dû combattre lors de l’UFC 187 en 2015. Plus gros cogneur de la catégorie, l’Américain prit sa retraite après une deuxième défaite dans un combat pour le titre contre Daniel Cormier. Vainqueur par KO contre Alexander Gustafsson, Glover Teixeira, Ryan Bader, Jimi Manuwa, Antonio Nogueira, Rumble était effrayant.

À fond dans le bodybuilding désormais, le combattant de 34 ans pourrait bien revenir, mais en heavyweight. Quoi qu’il en soit, Jon Jones se montre soulagé de son absence : « Dieu merci, ce mec est à la retraite, je ne sais pas ce qui lui a pris… Ce business de la weed a dû être bon pour lui ! Cela n’avait aucun sens, il était là, considéré comme le mec le plus effrayant du monde. Dieu merci, ce mec ne reviendra plus jamais en light-heavyweight. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here