Thiago Santos UFC 239

Battu par décision partagée contre Jon Jones, Thiago Santos a pourtant combattu avec une jambe en bien piètre état.

Pour la première fois de sa carrière, Jon Jones a eu besoin d’une décision partagée pour s’imposer. Thiago Santos est bien l’homme à avoir réussi pareil exploit. Alors qu’on lui promettait l’enfer, le Brésilien a regardé l’Américain droit dans les yeux. Blessé à la jambe au cours du combat, le challenger a terminé héroïquement… malgré des déchirures dans tous les ligaments du genou gauche.

Aujourd’hui, on apprend la nature de ses blessures. Selon son manager Alex Davis, Marreta s’est fait le ligament collatéral médial, le ligament croisé postérieur et le ligament croisé antérieur du genou gauche. Ce n’est pas tout, il s’est également déchiré le ménisque. Il a également été blessé au genou droit au cours du combat. Pour le moment, le combattant ne sait pas si une opération sera aussi nécessaire. Il a déjà été opéré de ce genou il y a quelques mois, pour résoudre une déchirure du ménisque.

Avec ses blessures de l’UFC 239, Thiago Santos ne devrait pas revenir en 2019. Au mieux et selon Combate, il va manquer 8 mois de compétition. Son combat de retour s’annonce très suivi au regard de sa dernière performance. Ayant poussé Jon Jones dans ses derniers retranchements, le Brésilien a surpris beaucoup de monde, y compris son adversaire : « Il était techniquement beaucoup plus propre que je ne le pensais. Thiago Santos est une ceinture noire en Muay Thaï. Je suis fier de moi parce que j’ai battu un gars qui pratique le kickboxing depuis bien plus longtemps que moi. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here