De retour après trois ans d’absence pour affronter Anthony Pettis, Nate Diaz a fait forte impression lors de l’entraînement en public ce mercredi 14 août.

Avant un petit shadowboxing devant un public du Honda Center entièrement acquis à sa cause, Nate Diaz s’est allumé un joint. Le combattant a ensuite fait tourner à la foule. L’enfant de Stockton fait une entrée plus que remarquée pour ce qui marque le début de la fight week de l’UFC 241.

Vous pouvez regarder ou écouter notre podcast sur YouTube, Spotify, Apple Podcast et le télécharger gratuitement sur SoundCloud.

Selon ses dires, Diaz a en réalité fumé du cannabidiol (CBD). La substance ne fait pas partie des produits interdits par l’agence mondiale antidopage depuis 2018. Une précision importante puisque le THC (Tétrahydrocannabinol) reste lui interdit en période de compétition soit, 24h avant le combat jusqu’au contrôle antidopage d’après-événement.

Si Diaz a bien consommé du CBD, il ne risque donc rien… En revanche, s’il s’agit de THC, il écoperait au maximum de 100$ d’amende, et du contrôle antidopage à sa charge. Nick Diaz, son grand frère, a lui déjà été contrôlé trois fois positif au cannabis au cours de sa carrière.

1 COMMENTAIRE

  1. Rhooo Naaaaate ! Gros provocateur devant l’éternel :op
    Évidemment qu’il pas pas ingérer du THC pour se faire bannir de son combat.
    Il fait parler de lui… « à la Nate Diaz » :oD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here