Le 9 mai prochain à l’UFC 249, Henry Cejudo tentera de défendre sa ceinture bantamweight pour la première fois, face à l’ancien champion de la catégorie Dominick Cruz.

À 35 ans, Dominick Cruz renfile les gants. N’ayant plus combattu depuis sa défaite face à Garbrandt en 2016, la première en neuf ans, il repart à la conquête du titre bantamweight. Perturbé par les blessures tout au long de sa carrière, l’Américain, qui devait déjà revenir en décembre 2017 et janvier 2019, est enfin en forme ! Il profite du forfait de José Aldo pour prendre sa place. Comme à son habitude, il a commencé avec le trashtalk.

« Directement après le lycée, Cejudo est allé au centre d’entraînement de lutte. Je pense que ce qui fait que les gens ont tant de mal à comprendre Cejudo, est qu’il ne sait même pas qui il est. Ils l’ont mis dans une chambre et l’ont envoyé en lutte pour gagner une médaille d’or juste après le lycée. Henry Cejudo est la médaille d’or. C’est tout ce qu’il connaît. C’est pour ça que vous l’entendez dire qu’il a mérité ça. »

« Si vous enlevez la médaille d’or et les ceintures UFC à Cejudo, comment se définirait-il ? Qu’a-t-il accompli d’autre ? C’est pour ça qu’il est si confus, je pense. Il ne sait pas qui il est en dehors de la compétition. Je compte le battre et le faire redescendre sur ce qu’est la vraie vie. Il pense que le monde tourne autour de gagner des ceintures et des médailles. Eh bien une fois que tout ça sera derrière toi, que deviendras-tu ? C’est la question que j’ai pour lui. Après l’avoir battu, il sera face à cette question. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here