Khabib Nurmagomedov Tony Ferguson Conor McGregor

Alors que le combat entre Khabib Nurmagomedov est désormais officiel pour l’UFC 249, Abdulmanap, père du champion lightweight, préfère prévenir.

On va enfin avoir droit au duel tant attendu entre Khabib Nurmagomedov et Tony Ferguson. Le 18 avril prochain, lors de l’UFC 249 en main-event à Brooklyn, les deux hommes s’affronteront pour la ceinture lightweight de l’organisation ! Chacun sur une série de 12 victoires consécutives, T-Ferg et Khabib sont les deux monstres de la catégorie. Le combat qui a déjà été organisé quatre fois par l’UFC n’a cependant jamais pu avoir lieu. Les blessures ont toujours eu raison de la collision tant attendue. Pour l’UFC 249, on croise les doigts (et tout le reste) pour la cinquième soit la bonne ! Abdulmanap Nurmagomedov, père et entraîneur de Khabib, est revenu sur ce qu’apporte Ferguson… et pourquoi il est si dangereux.

Journaliste (J) : Quels sont les meilleurs aspects du jeu de Ferguson ?
Abdulmanap (A) : Son endurance, son jab, ses étranglements. Ses coudes et sa capacité à faire des coupures. Ferguson se donne à fond et se bat jusqu’au bout.

J : Est-il l’adversaire le plus sérieux que Khabib ait jamais affronté ?
A : En ce qui concerne l’endurance, oui. Mais dans l’ensemble, Khabib a affronté 3 adversaires bien plus dangereux. Conor, Johnson et Poirier.

J : Justin Gaethje devrait-il être considéré comme un adversaire plus dangereux pour Khabib par rapport à Ferguson ?
A : Je ne pense pas. Dans un combat potentiel avec Gaethje, en 12-13 minutes, il sera clair qui gagnera le combat. Avec Ferguson, il nous faudra peut-être 25 minutes pour le déterminer.

Vous pouvez regarder ou écouter notre podcast sur YouTube, Spotify, Apple Podcast et le télécharger gratuitement sur SoundCloud.

J : Les genoux et les coudes de Tony coupent comme des rasoirs. Comment allez-vous gérer cela ?
A : Khabib est aussi dangereux pour Ferguson debout que Ferguson l’est pour lui. Tony tombera le premier s’ils échangent des coups de poing.

J : Tony ne rajeunit pas, il a déjà 36 ans. C’est assez âgé pour un combattant lightweight.
A : Ce n’est pas le genre de combattant qui commence à prendre des kilos en trop avec l’âge. Il a un corps longiligne avec un bon entraînement, il se maintient en forme. Il est rapide et fort. Mais cet aspect compte pour 7-8 minutes. Après cette période, il s’agit d’endurance, de précision et de tactique. Nous avons affronté des adversaires plus sérieux.

J : Combien de rounds durera Tony ?
A : Je vais dire ça, ce combat peut se terminer en 1-1,5 round ou il peut aller à la décision. Je ne révélerai pas nos plans, mais nous essaierons de terminer le combat dans les 6-7 minutes.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here