MMA – Alexander Volkanovski va retrouver Max Holloway lors de l’UFC 276. En cas de victoire, il pense mériter son statut de plus grand de l’histoire.

La catégorie featherweight a connu plusieurs règnes, chaque fois marqués par de véritables légendes du sport. Le champion inaugural, José Aldo , s’est progressivement imposé comme l’un des plus grands de tous les temps. Entouré d’une aura d’invincibilité, il s’est incliné brutalement face à Conor McGregor. Redevenu champion, il devra à nouveau céder sa couronne à la nouvelle star de la division : Max Holloway. Et alors que « Blessed » semblait promis à un statut de GOAT à son tour après avoir battu Aldo à deux reprises, un train de marchandises nommé Alexander Volkanovski est venu tout renverser. Vainqueur de l’ancien champion intérimaire Chad Mendes, puis…de José Aldo à son tour, Volkanovski est parvenu à battre à deux reprises Max Holloway. Avec 11 victoires consécutives à l’UFC, « Alexander The Great » est en route pour le panthéon.

Ne manque qu’un dernier détail : enfin conclure cette fameuse trilogie face à Holloway. En effet, si Volkanovski a battu deux fois la star hawaïenne, il reste sur un goût de trop peu lors du rematch. L’Australien avait dû se contenter d’une décision partagée. Beaucoup le voyaient même perdant. Soucieux de ne laisser aucun doute sur sa supériorité, le champion a donc accepté l’inévitable trilogie. Il faut dire que Max, de son côté, a tranché dans l’opposition comme un couteau dans du beurre mou. Personne ne semble au niveau des deux hommes. Invité d’Ariel Helwani pour The MMA Hour, Alexander Volkanovski a posé ce même constat. « Si je bats Max trois fois dans son prime, comment ne pas prendre ce statut de GOAT ? C’est ce qui m’intéresse dans ce fight. Tout le monde dira que je suis le GOAT, le n°1 pound-for-pound ».

SUR LE MÊME SUJET :

Un combat pour la légende

Après avoir dominé Brian Ortega et The Korean Zombie, Volkanovski reconnaît qu’Holloway est le challenger incontesté. « Il est sur une super série et ça rend ce match très intéressant, car cela ne fait que renforcer ma position si je le bats. Les gens ne peuvent pas dire qu’il est rincé, c’est de la c*nnerie, il est dans son prime. Les gens ne pourront plus douter de moi. Bien sûr, au final, je m’en fiche un peu, je suis à 2-0 contre lui. C’est un fait. Mais si je le bats encore, ça améliore ma position. Il y en a encore qui ont des interrogations. Si je gagne, c’est fini ».

Et une fois cette nouvelle ligne ajoutée à son déjà impressionnant CV, Alexander « The Great » envisagera sérieusement le titre lightweight. Pour devenir non seulement le GOAT des featherweights, mais l’un des plus grands pratiquants de MMA de l’histoire…

https://www.youtube.com/watch?v=-7cbK1mRR44&t=3s

Partager cet article

SourceThe MMA Hour
Crédits photosYouTube UFC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Nemraude

    Aldo / Volkanovski, ça se discute

    Répondre