Khabib Nurmagomedov Dustin Poirier UFC

Lors de l’UFC 242 en septembre prochain, Dustin Poirier va tenter d’unifier le titre lightweight lors du plus grand défi de sa carrière face à Khabib Nurmagomedov.

Lors de l’UFC 236 en avril dernier, Dustin Poirier mettait fin à l’incroyable série de victoires de Max Holloway. Sa victoire lui permettait de prendre la ceinture intérimaire lightweight… et de donner rendez-vous au champion Khabib Nurmagomedov. Les deux hommes s’affronteront ainsi à Abu Dhabi, en septembre prochain. Pour Dustin Poirier, le défi est colossal. En effet, il va tenter de devenir le premier homme à faire tomber Khabib.

« Toute ma carrière m’a préparé à ce combat. […] Je pense que Khabib connaît le type de combattant que je suis. Et il sait comment je me pousse et que je ferais n’importe quoi pour la victoire, alors il sait qu’il a un test devant lui. […] J’ai juste le sentiment que je vais finir ce gars. Je ne vais pas seulement le battre, je vais l’arrêter. » a-t-il dit dans l’émission d’Ariel Helwani.

Bénéficiant de l’expérience de l’ancien combattant King Mo, ex-coéquipier de Khabib, pour ce combat, Poirier met toutes les chances de son côté. Ayant déjà connu la défaite et les cruelles désillusions (McGregor, Johnson), le champion intérimaire veut choquer la planète. Il comptera sur sa lutte, sa puissante boxe en volume pour créer l’exploit.

4 Commentaires

  1. Go Dustin ! (l’attitude globale de Khabib m’agace au plus haut point, de même que son style de combat on ne peut plus pénible…)

    • et quelle attitude tu parles exactement ? Je suis curieux.

      Quant à son style, je te réponds que le MMA est un avant tout sport de combat, pas un spectacle.

        • Et contre Al iaquinta il y avait beaucoup de phase debout, contre Conor il a aussi pris des risques debout. Chacun son style et chacun met l’accent là où il aime et pense pouvoir gagner tant que ce n’est pas interdit, il n’y a aucun mal à miser sur ce qu’on sait faire de mieux le reste c’est secondaire ( pour les combattants). Si y’en a qui veulent mixer c’est leurs affaires et si d’autres font le contraire c’est leurs affaires aussi. Nous on recherche le spectacle et eux à gagner (les combattants), ce qui fait le succès c’est les victoires, avant tout, Askren en est l’exemple-type.

          Le meilleur combattant sera celui qui remporte des victoires sur des combattants d’exception et pas celui qui fait le plus de pay-per-view… Avant-tout…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here