Face à Weili Zhang, Joanna Jedrzejczyk a offert aux fans de l’UFC le plus beau combat de l’histoire du MMA féminin… mais cela avait un prix.

En co-main event de l’UFC 248, Joanna Jedrzejczyk affrontait la championne strawweight Weili Zhang. Après une véritable guerre de 25 minutes, c’est finalement la Chinoise qui conservait sa ceinture. Ces 5 rounds marquaient véritablement le visage de Jedrzejczyk, complètement tuméfié après la cloche finale. Immédiatement transportée à l’hôpital après le combat, la Polonaise est sortie quelques heures plus tard, et récupère depuis. Tenant ses fans au courant de sa convalescence sur les réseaux sociaux, la Polonaise est rentée dans le détail pour MMA Fighting :

« Je me déteste quand je suis dans cet état, mais c’est le prix que nous devons payer. Il y a toujours un inconvénient dans votre travail ou votre profession. Je déteste ça et je veux prendre soin de ma santé. Être un athlète, être dans ce sport, cela change votre corps. Cela change votre tête, votre esprit, votre apparence et votre façon de marcher. Cela m’a valu beaucoup de sacrifices, de changements physiques, mais je suis toujours une femme, je veux rester attirante. Et je veux être une mère à l’avenir, donc bien sûr, je veux toujours prendre soin de ma santé. À l’UFC, vous avez tout, de bons soins de santé, et ils s’occupent toujours bien de nous. »

« Il y a encore quelques bleus, mais je riais des memes sur internet après mon combat. Même si je me suis coupé des réseaux sociaux, ça me faisait rire. Dès le lendemain, le gonflement sur mon front a diminué et je n’ai pas pu voir mon œil gauche pendant deux jours. J’avais une vision de seulement 5% à œil gauche. C’était assez rude. Mais c’est comme ça, le gonflement a diminué et tout va bien maintenant. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here