Jon Jones UFC

Arrêté par la police jeudi dernier et accusé, entre autres, de conduite en état d’ébriété, Jon Jones a plaidé coupable.

Arrêté par la police jeudi dernier, Jon Jones faisait face à plusieurs chefs d’accusation conduite en état d’ébriété, possession d’arme illégale, possession d’un contenant d’alcool non scellé et non-présentation des documents d’assurance. Le champion light-heavyweight, avait déjà été arrêté pour conduite en état d’ébriété en 2012.

Finalement et selon TMZ, il a plaidé coupable pour conduite en état d’ivresse. Cela lui permet de voir les autres charges qui pesaient sur lui être purement et simplement abandonnées. Dans le cadre de l’accord conclu avec le procureur, Bones a accepté une période de probation d’un an.

Jones devra également faire 96 heures d’assignation à domicile, ce qui est une forme d’incarcération (et porter un bracelet électronique). Mais ce n’est pas tout, Bones est également condamné à 90 jours de traitement, 500$ d’amende, et à 48h de service communautaire… Enfin, il doit installer un programme de verrouillage du système de démarrage sur chaque véhicule qu’il utilise ; et devra donc réussir un alcootest pour que la voiture démarre…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here