Parmi les champions les plus dominants de l’histoire, Jon Jones vise toujours plus haut. Nous l’avons rencontré.

À 31 ans, Jon Jones cherche à rattraper le temps perdu. Après les déboires, le combattant souhaite revenir au sportif et rien qu’au sportif. Pour le moment, ça fonctionne. Depuis décembre, il a ainsi combattu deux fois pour deux victoires dominantes contre Alexander Gustafsson et Anthony Smith. En juillet prochain, il doit aussi combattre Thiago Santos. Alors qu’il fait figure de plus grande star du sport en l’absence de McGregor, Khabib ou GSP, Bones veut rester actif. Avant une montée « inévitable » en heavyweight, il cherche à écarter toute la concurrence dans sa catégorie. Celui que beaucoup considèrent déjà comme le GOAT, a répondu à nos questions.

Jon, tu es déjà le plus grand combattant de tous les temps, qu’est-ce qui pourrait te rendre plus grand que ton sport ?
Je ne sais pas si je veux être plus grand que ce sport. Ce sport m’a fait, tu sais. Ce sport nourrit mes enfants et m’a donné une plateforme pour m’exprimer. Je serai toujours reconnaissant envers ce sport.

Tu as que tu voulais devenir le champion le plus dominant de l’histoire, ne l’es-tu pas déjà ?
Je pense que beaucoup de personnes disent que je le suis. Dans mon attitude, je ne pense pas encore être là ; c’est ce qui fait que je me dépasse au gym et que je veux toujours en accomplir plus.

Tu as dit dans un post instagram que ton équipe était la meilleure jamais assemblée. En quoi l’est-elle ?
Je pense que mon équipe est la meilleure jamais assemblée du fait de la façon dont j’ai pu performer dans la cage. C’est aussi une question de vibe. La vibe que l’on a au sein de la famille, c’est vraiment spécial. Je suis dans une position qui fait que l’on ne dire que ce n’est pas l’une des meilleures équipes de l’histoire.

Est-ce que tu pourrais considérer le fait de combattre des champions dans d’autres sports ? Tu as déjà fait ça en grappling, pourquoi kickboxing ou ADCC ?
J’adorerais faire un combat en grappling contre les meilleurs mondiaux. Ce serait très cool. Il me faudrait une bonne énergie, rendre cela fun. Je n’aurais rien à prouver, ce serait juste pour le plaisir de la compétition. Je dirai « hey, je suis juste une ceinture bleue, restons tranquille OK ? » Ce serait pour la ceinture.

Toutes les légendes dans le sport ont eu de grands rivaux. Tu sembles seulement concentré sur toi-même à ce moment de ta carrière. Comment arrives-tu à te motiver ?
Mon coach, John, dit « on se bat pour ton futur. On se bat contre un gars qui n’est peut-être pas encore né. » Il essaye de m’encourager à ne pas être au rythme de mes pairs, mais de combattre pour quelque chose d’unique. Aujourd’hui, quand on parle de Greatest of All-Time, on parle de Mohamed Ali. Il n’est plus là aujourd’hui. C’est ma mentalité, c’est mon état d’esprit. Mérite-le comme ça tu pourras être un champion pour toujours. Dans 25, 30 ans, les gens parleront toujours de moi, et c’est ma motivation.

Tu te rases le crâne depuis de l’UFC 214, quel est l’état d’esprit derrière cela ? Tu vas à la guerre ?
C’est le nouveau look. Ouais, c’est ça, je pars à la guerre. Michael Jordan était l’un des plus grands, il avait le crâne rasé. Anderson Silva avait le crâne rasé quand il dominait. Depuis que j’ai le crâne rasé, j’ai terminé ceux qui me donnaient beaucoup de difficultés. Je suis un peu superstitieux donc je vais continuer.

Les gens disent toujours que les vies qui sont faites de hauts les plus hauts, et de bas les plus bas, sont les plus inspirantes. Cela te rend plus à l’aise avec ton histoire ?
Complètement, je me sens vraiment en vie. J’ai énormément de quoi être fier. J’ai énormément de quoi me sentir comme une merde aussi. Je suis reconnaissant pour tout ce qui s’est passé, car je me sens pleinement en vie. Pour les trucs qui me font me sentir comme une merde, tout le monde a ce genre de choses. À ce moment de ma carrière, je ne me prends pas la tête par rapport à ça. Je sais juste ce que ça fait que d’être un être humain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here