Alors que le champion light-heavyweight de l’UFC Jon Jones semblait en avoir fini avec ses problèmes judiciaires, le combattant a été arrêté par la police.

La police d’Albuquerque, au Nouveau-Mexique, là où s’entraîne le champion light-heavyweight UFC Jon Jones, a arrêté le combattant ce jeudi matin selon MMA Fighting. Les motifs : conduite en état d’ébriété, et usage négligent d’une arme à feu. Il n’avait pas non plus de preuve d’assurance et possédait un conteneur ouvert d’alcool (ce qui n’est pas autorisé dans certains États, dont le Nouveau-Mexique).

Selon MMA Fighting, Jon Jones a eu des résultats plus de deux fois supérieurs à la limite autorisée pour le test d’alcoolémie. Un pistolet noir a été retrouvé sous le siège conducteur et une bouteille de Recuerdo a été trouvée derrière le siège passager. La police est intervenue après une plainte pour coups de feu à 1h du matin. Arrêté à 4h43, Jones a été remis en liberté quelques heures plus tard. Il aurait nié être au courant des coups de feu.

2 Commentaires

  1. Le pauvre Jon Jones à utilisé tout son QI pour la gestion de ses combats, il ne lui en reste plus pour la gestion de sa vie…
    Quel génial combattant, quel humain minable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here