MMA – Actuellement au Eagle FC, Junior Dos Santos a fait une déclaration surprenante. Il affirme en effet gagner plus qu’un champion UFC !

Junior dos Santos était champion UFC de 2011 à 2012 et a connu une période faste, avant de connaître une baisse de forme progressive. Après trois victoires en 2018-2019, il entame une lente descente aux enfers, avec quatre défaites successives à l’UFC, qui lui vaudront d’être mis à la porte. Mais à 38 ans, « Cigano » n’en avait pas fini avec le sport. Il a trouvé refuge à l’Eagle FC, nouvelle organisation lancée par Khabib Nurmagomedov. Là, il faisait ses débuts le 20 mai dernier. Face à Yorgan De Castro, Dos Santos a cependant joué de malchance. Après deux rounds de qualité, l’ancien champion UFC s’est blessé à l’épaule et s’est donc incliné, officiellement sur KO technique.

Junior dos Santos va désormais devoir passer sur le billard. Son retour n’est prévu que pour début 2023. Un coup dur pour la nouvelle star du Eagle FC. Heureusement pour lui, il a pu signer un deal très avantageux avec l’organisation de Khabib. C’est du moins ce qu’il a révélé à la chaîne YouTube lusophone Canal Encarada. « Je gagne plus (au Eagle FC) que ce que je gagnais en tant que champion à l’UFC », affirme-t-il ainsi. JDS ne semble pas ravi de la façon dont l’UFC le traitait. « Mon salaire à l’UFC était…disons, loin d’être juste. Surtout prenant en compte le fait que j’ai été en tête d’affiche de beaucoup d’événements. Mais c’était un bon chèque comparé à d’autres ».

SUR LE MÊME SUJET :

Mieux payé que Francis Ngannou ?

« Cigano » ajoute cependant que ses derniers salaires à l’UFC étaient plus élevés. « Mon salaire ici est un peu moindre que ce que j’ai gagné lors de mes derniers matchs à l’UFC. Mais ça reste une bonne paie, meilleure que quand j’étais champion…et meilleure que celle du champion heavyweight actuel ». Bien sûr, le Brésilien ne donne aucun chiffre précis. Mais il lâche l’air de rien une petite bombe : selon lui, son salaire au Eagle FC serait supérieur à celui…de Francis Ngannou.

Voilà une déclaration à prendre avec des pincettes. Ainsi, le salaire de Ngannou lors de sa défense de ceinture contre Ciryl Gane a été officiellement publié par la Commission Athlétique de Californie, qui force cette transparence. Il équivalait à 600.000 dollars de fixe (sans compter les parts de pay-per-view). Dos Santos reconnaît cependant aussi qu’il touche un peu moins à l’Eagle FC que pour ses derniers matchs à l’UFC. Or, le dernier salaire connu de JDS était de 520.000 dollars (tel que révélé par la Commission Athlétique de Caroline du Nord pour son match face à Curtis Blaydes, en 2020). Bref : Dos Santos, probablement, sous-estime un peu le salaire de Francis Ngannou. Mais qu’il puisse être payé autant par une organisation émergente comme le Eagle FC laisse songeur…

https://www.youtube.com/watch?v=n7Rh5igl4rI

Partager cet article

SourceCanal Encarada / California & North Carolina Athletic Commissions
Crédits photosYouTube UFC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Nemraude

    Payer autant pour une si jeune organisation, ça paraît beaucoup de comm’ en effet.

    Répondre