MMA – Sur sa chaîne YouTube l’ancien champion de l’UFC Michael Bisping dresse un top 5 des plus gros flops de l’organisation.

Sans langue de bois, l’ancien champion middleweight de l’UFC donne son top 5 des plus gros flops à l’UFC. Si à travers les décennies, les athlètes se sont succédés avec des niveaux variés, Bisping évoque sur sa chaîne YouTube, ceux qui, selon lui n’auraient pas dû signer à l’UFC.

Numéro 5 : Kimbo Slice

Lorsque l’un des meilleurs street fighters de la planète rejoint l’UFC, on peut s’attendre à ce qu’il écrase la concurrence. Véritable légende l’Américain Kimbo Slice n’a pas réellement réussi à s’imposer dans l’octogone. En effet, lors de l’émission The Ultimate Fighter Kimbo Slice va être mis KO par Roy Nelson, qui remportera le tournoi. Après avoir signé à l’UFC, Slice va connaître un second revers par KO face à Matt Mitrione. Véritable légende des fights dans la rue, le Bahamien n’aura pas réussi à s’imposer à l’UFC.

Numéro 4 : CM Punk

A son apogée, CM Punk était l’une des superstars les plus appréciées de la WWE. Catcheur de renom, CM Punk pense que le catch manque de créativité et décide de signer en 2014 avec l’UFC. À cause d’une blessure, la superstar va retarder ses débuts de deux ans. En 2016, à l’UFC 203, il affronte Mickey Gall mais se fait soumettre au premier round. Après ce revers, Punk perd par décision unanime face à Mike Jackson. Après seulement deux apparitions en deux ans dans l’octogone, CM Punk va quitter l’organisation.

Numéro 3 : James Toney

Champion à de multiples reprises en boxe, James Toney a eu une remarquable carrière dans le Noble Art. En revanche, sa carrière à l’UFC n’a pas été aussi brillante. Il affronte l’ancien champion de l’organisation Randy Couture pour sa première et dernière apparition dans la cage. Soumis dans le premier round, James Toney va être par la suite libéré de son contrat. Une transition difficile pour l’ancien champion de boxe qui n’aura jamais connu la gloire en MMA.

SUR LE MÊME SUJET :

Numéro 2 : Mirko Cro Cop

Jambe droite hôpital, jambe gauche cimetière : voila la phrase qui résume le mieux Mirko Cro Cop. Il est la seule personne au monde à avoir remporté les championnats K-1, Pride et RIZIN Grand Prix. Signé à l’UFC, la carrière du Croate n’y rencontre pas le succès espéré. Après des débuts réussis face à Eddie Sanchez, Cro Cop va s’incliner face à Gabriel Gonzaga puis Cheick Kongo. Artiste martial accompli, la carrière du Croate à l’UFC va être traversée par des hauts et des bas.

Numéro 1 : Ben Askren

Avec un record de 18-0 avant de signer à l’UFC, Ben Askren avait tout pour réussir dans l’organisation de Dana White. Après des débuts réussis face à Robbie Lawler, Askren va subir face à Masvidal le KO le plus rapide de l’histoire de l’organisation. La première défaite de l’Américain va faire le tour du monde. Après 19 rencontres sans défaite, l’ancien champion du ONE s’incline en seulement 5 secondes. Pour sa troisième apparition à l’UFC, Askren affronte Demian Maia mais s’incline par soumission. En 2019, il annonce sa retraite. Grand espoir, Ben Askren n’aura pas réellement brillé lors de son passage à l’UFC.

Etes-vous d’accord avec la liste de Michael Bisping ?

Partager cet article

SourceYouTube / Michael Bisping
Crédits photosInstagram / mikebisping

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Aymard

    Oui, on pourrait allonger la liste des déconvenues brutales et inattendues

    Répondre
  2. Nemraude

    J’ai évidemment penser à CM Punk en 1er.
    Et si Askren n’avait pas pris ce genou ? Quand on voit ce que Colby a fait à Masvidal avec sa lutte…
    Kimbo et Cro cop c’est en effet très décevant au vù des attentes mais Mirko ne semblait plus tout à fait dans son prime ? Si ?
    Plutôt d’accord sinon.

    Répondre