Avis aux amateurs de randonnées et aux longues marches. Et si pour votre voyage vous expérimentiez le voyage à pied ? Il est en effet possible de découvrir une terre inconnue seulement en arpentant des chemins accessibles à pied, aménagés ou non pour voir les choses autrement et ne pas dépendre de quoi que ce soit. Alors prêts à partir à l’aventure vous trouverez dans cet article quelques bonnes raisons et conseils pour se lancer.

Les bonnes raisons de voyager à pied

À première vue, cette idée peut sembler étrange… Pourquoi s’épuiser sur les routes alors qu’il suffit de quelques euros pour dénicher un billet de train ou de bus bon marché ? Idem pour les billets d’avion qui ne coûtent presque rien sur les vols low-cost à certaines périodes de l’année.
Que ces arguments commerciaux scandés par les compagnies de voyage devraient pas vous décourager. Voyager à pied, c’est plus qu’une expédition touristique, c’est aller à la rencontre des autres et surtout de soi, qu’on le fasse à plusieurs ou en solo. Voici les 3 bonnes raisons de la faire :

1) Profiter de chaque expérience

Quelle est la dernière fois qu’un circuit touristique vous a époustouflé ? Entre fausses expériences culturelles et marketing extrême, le touriste est pris au piège dans une illusion où tout le pousse à consommer. Est-ce vraiment différent de votre quotidien ? Courir entre deux bus, se ruer dans les attractions dites « incontournables », évoluer au milieu de la foule…

En voyageant à pied, cette pression n’existe plus. Vous aurez le temps de tout faire, de tout examiner et pourrez même vous octroyer le luxe de ne rien faire.

2) Découvrir la vraie facette du pays

Quelle erreur de résumer Bali à ses plages paradisiaques… Derrière ces paysages de carte postale dénuée d’imperfections, se cache le vrai visage du pays. En acceptant de sortir des sentiers battus, vous risquez d’échanger des fous rires avec les locaux, de découvrir d’authentiques perles rares et d’éviter d’être noyé dans le bain des touristes. Si cela ne vous tente pas, mieux vaut faire une croix sur le voyage à pied.

3) Économiser de l’argent

Vivre sur les routes vous oblige à revoir votre rapport à l’argent… Une fois que vous aurez franchi la porte de votre palace 4 étoiles, vous vous rendrez compte que tourisme n’est pas synonyme de dépenses excessives.
Entre chambres d’hôtes et courses dans les supérettes locales, il est facile de dépenser peu quand on voyage à pied.

Bien entendu le côté écologique n’est pas à oublier ! En effet, de plus en plus de voyageurs aguerris se sentent coupables de prendre l’avion, le bus pour le propre plaisir. Car au-delà de ces 3 bonnes raisons, éviter d’augmenter son empreinte carbone et de jouer un rôle dans le réchauffement climatique n’est en aucun cas négligeable.

Conseils pour voyager à pied

Voyager à pied ne s’improvise pas. Avant de faire votre sac, prenez le temps de réfléchir votre projet en amont. Quel itinéraire comptez-vous suivre ? Où allez-vous dormir ? Comment comptez-vous manger ? Quels sont les chemins faciles et moins faciles ? N’espérez pas trouver réponse à ces questions sur le chemin.

1) Définir votre itinéraire de chemin

C’est le B.A.BA. Pour faire un sac léger et efficace, vous devez avoir une idée du relief que vous allez affronter. En outre, sauter cette étape est la garantie de se retrouver perdu au milieu de nulle part… N’oubliez pas que la Terre est vaste et qu’il est fort probable qu’à un moment donné, il n’y ait pas une âme humaine à des kilomètres à la ronde. Pour éviter toutes mésaventures, délimitez votre trajectoire bien avant de chausser vos chaussures de rando.

2) Apprendre la langue locale

Même hors des circuits touristiques, l’anglais peut toujours servir. Bien que, à moins que vous ne visitiez un pays anglo-saxon, il n’est pas improbable de tomber sur quelqu’un qui ne parle pas la langue de Shakespeare. Pire encore pour le français… Pourquoi une octogénaire ayant vécu toute sa vie au milieu de la toundra Russe prendrait-elle des cours d’anglais ou de français ?

C’est à vous de vous adapter aux coutumes locales et non l’inverse. Il est important d’apprendre la langue du pays dans ce type de voyage pour pouvoir se débrouiller avec les locaux et de s’y mettre tôt en prenant la décision de s’y mettre sérieusement en téléchargeant une application telle que Babbel et de se tenir sérieusement à cette nouvelle résolution pour progresser avant de partir à l’aventure.

3) Toujours indiquer votre position à un proche

Il est très rare qu’un voyage à pied se solde par une catastrophe. Du moment que vous conservez votre bon sens et ne vous aventurez pas dans des zones dangereuses, vous ne risquez pas grand-chose. À l’inverse de ce que l’on vous racontait tout-petit, le monde est un lieu relativement sûr. Cependant, ne péchez pas par excès de zèle… Transmettez votre plan de voyage à quelqu’un de confiance et faites régulièrement des mises au point avec vos proches. Cela vaut pour les voyages en solo ou à plusieurs.

4) Entrainez-vous à la marche

Si vous êtes un sportif et habitué des randonnées et trek en pleine nature, ce dernier point ne sera que répétitif. Pour les autres, sachez que marcher des heures, dans des conditions quelque fois compliquées, n’est pas inné ! Quelques mois avant le départ donc, informez-vous, demandez conseil et effectuez des parcours afin de tester vos limites et vous préparer physiquement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here