Watchmen – de vrais gardiens ?

Oeuvre à part dans l’univers extrêmement riche des comics, les Watchmen ont également été adaptés sur grand écran par Zack Snyder. Présentation.

Groupe de héros iconiques des années 80, les Watchmen font encore bonne figure dans l’univers DC comics en ayant rejoint récemment les aventures de la justice league dans le crossover « DoomsdayClock ». Revenons sur cet incontournable de la bande dessinée américaine nous présentant pour la première fois ces personnages atypiques.

Imaginez un monde de super-héros sans artifice, composés pour la majorité de héros sans capacités hors du commun. Normalement, vous devez vous dire « Il doit chercher à nous parler soit de Batman, Daredevil ou Green Arrow ». Chers lecteurs, je vous arrête tout de suite, ce n’est pas là où je veux en venir ! Ici, je ne vais pas vous parler de personnages ancrés dans un univers parallèle, imaginaire constitué d’individus aux pouvoirs inarrêtables comme Superman ou Hulk… mais de gens comme vous et moi.

Nous allons donc recommencer, essayez de faire un effort et suivez mes consignes ! Visualisez un monde similaire au nôtre pendant les années 80 avec quelques individus n’ayant de « héros » que le nom. Ensuite, essayez d’entrevoir l’impact qu’aurait pu avoir cette équipe de marginaux lors des plus grands événements que notre Histoire est connue, comme la 2de Guerre mondiale par exemple. C’est bon vous y êtes ? Eh oui, le comics dont je veux vous parler dans cet article est bien entendu : Watchmen.

Synopsis : Écrit par Alan Moore (The Killing Joke, V pour Vendetta …) et dessiné par Dave Gibbons (Green Lantern, Legion of surperheros …), l’épopée des Watchmen (les gardiens) se déroule en 1985 aux États-Unis dans une uchronie (genre qui repose sur la réécriture d’une période historique ayant vraiment existé) basée sur l’apparition en 1959 d’un être hors du commun comparable à un dieu : le Dr.Manhattan. Remettant en cause toutes les lois de la physique, sa seule présence a pu modifier le cours de l’Histoire faisant diverger leur monde du nôtre. Nous retrouvons donc nos protagonistes à une époque où les justiciers ont dû prendre leur retraite à la suite d’une loi promulguée par les États-Unis, déclarant comme hors-la-loi tout individu costumé. La mort du Comédien, ancien « vigilante » à la solde de l’État, pousse Rorschach, héros hors-la-loi, à enquêter sur cette affaire ce qui va le pousser à renouer contact avec ses anciens camarades.

rorschach Watchmen

On pourrait se dire que cette histoire est dans la même continuité que les aventures de la ligue des justiciers ou des Avengers, mais loin de là.  Si aujourd’hui vous voyez quelqu’un se balader dans les rues de votre ville affublée d’un costume tout en latex, vous ne vous direz pas « oh mon dieu un super-héros ! » mais plutôt « ce gars doit avoir de sacrés problèmes mentaux … ». Eh bien c’est un peu où Watchmen veut nous emmener. En nous présentant des individus déguisés jouant un rôle prépondérant dans la société, Moore et Gibbons veulent introduire une histoire de héros plus mature et moins « gnangnan » comme pouvait l’être les aventures de leurs homologues à la même époque.

A.Moore, grâce à cette histoire, est considéré comme un monument dans le monde des comics et comme vous vous en doutez, ce n’est pas pour rien. Ce comics revisite totalement le genre héroïque, mettant en scène des héros, avant tout humains, luttant pour la justice de manière amorale, égoïste, intransigeante et dépressive.

Je vous invite donc à (re)découvrir les aventures des gardiens, au travers du comics éponyme (dispo ici) ou de l’adaptation cinématographique réalisée par Zack Snyder en 2009 (Watchmen : les gardiens), à comprendre ce qui a pu pousser Rorschach, le Hibou, le Spectre Soyeux ou encore Ozymandias à devenir les héros sombres qu’ils sont aujourd’hui, et surtout à suivre l’une des enquêtes les plus complexes qu’il m’ait été donné de lire dans un comics. Et n’oubliez pas : « Jamais de compromis, même face à l’apocalypse ».

Photo By: DC Comics

Leave A Comment

Your email address will not be published.