Deontay Wilder vs. Tyson Fury – pour être l’autre patron

Ce samedi, le choc entre Deontay Wilder et Tyson Fury a été officialisé. Pour la boxe mondiale, c’est une aubaine.

Alors que les amateurs de boxe attendent le Anthony Joshua vs. Deontay Wilder depuis de nombreuses années, celui-ci n’arrive pas. Pour des raisons contractuelles, AJ refuse pour le moment d’affronter Wilder. Plusieurs fois l’Américain avait cru à un accord, mais cela ne s’était jamais concrétisé en signature de contrat. Ne se défilant pas face au challenge, le Bronze Bomber obtient un joli lot de consolation : Tyson Fury (27-0, 19 KOs). De son côté, Anthony Joshua va défendre ses ceintures IBF, WBO, IBO, WBA contre Alexander Povetkin. Hors AJ, Wilder ne pouvait donc pas rêver plus prestigieux adversaire.

« Le camp Joshua ne voulait pas me combattre. C’est pourquoi ils ne voulaient pas que je rejoigne Joshua après son dernier combat à Cardiff. Donc je n’y suis pas allé. Les gens se moquaient de ça au Royaume-Uni et Tyson Fury était désolé pour ça. Je pouvais sentir tout du long qu’il était prêt à m’affronter. C’est un homme de parole et notre combat est maintenant beaucoup plus important que celui qui aurait pu avoir lieu entre moi et Joshua. » – Le Bronze Bomber

Pour Fury comme pour le champion du monde WBC, ce combat est une véritable aubaine ! Malgré des CV impressionnants, les deux boxeurs restent en effet dans l’ombre imposante de Joshua. Ce ne sont pas leurs victoires sur Klitschko (Fury) ou sur Ortiz (Wilder) qui ont fait changer d’avis les fans. En choisissant de s’affronter, ils mettent tout sur la table : leur statut d’invincible, leur crédibilité sportive, et pour Wilder son titre mondial. Lors d’un sondage organisé sur notre story Instagram (n’hésitez pas à nous suivre ici, ce serait chouette, merci) ; vous étiez 52% à voir une victoire de l’Américain. Nous avons donc la chance d’avoir des followers extrêmement avertis. Car oui, le combat s’annonce plus qu’indécis.

Après des combats contre Sefer Seferi et Francesco Pianeta, Fury n’est, en théorie, pas prêt pour un challenge de la taille de Wilder. De retour dans une forme physique décente, le Britannique, ancien quadruple champion du monde, croit en lui : « En m’entraînant pendant 9 mois puis en enchaînant 2 combats à la suite, je sais maintenant que je suis vraiment prêt. Je n’ai pas eu besoin d’autant de temps que prévu : mon timing est là, ma vitesse est de retour, mon mouvement est là. Tout est là où il doit être. » Son camp semble convaincu qu’il peut retrouver sa forme éclatante de 2015. C’est cette année-là qu’il avait offert une petite démonstration contre Wladimir Klitschko, alors sur le toit du monde. Une nouvelle fois, il comptera sur ses mouvements atypiques et sa science pour faire tomber Wilder. Comme Fury le dit si bien : « Tu ne peux pas mettre KO, ce que tu ne peux pas toucher. » Le Britannique possède aussi l’avantage physique sur son adversaire. Pour Wilder et ses bras gigantesques, il affronte un combattant plus grand (205cm contre 201cm) et avec une plus grande envergure (216cm contre 211cm). Ce ne sera pas facile à gérer pour le champion du monde.

« Je n’ai pas pris ce combat pour le chèque. Je ne perdrai pas pour 100 millions. Perdre n’est pas dans mon vocabulaire. Tout ce que je fais est gagner, gagner, gagner. […] Si je ne pensais pas pouvoir gagner ce combat contre Deontay Wilder, je prendrais ma retraite. Je ne boxe pas pour être le second meilleur. »Tyson Fury

Ayant mis KO tous ses adversaires en carrière, Wilder (40-0, 39 KOs) est de son côté un monstre physique. Comptant sur son athlétisme et sa puissance pour l’emporter, le champion WBC a progressé ces dernières années. Contre Luis Ortiz, il a su traversé un septième round où il fut KO debout pour finalement finir le dangereux Cubain à la dixième reprise. Aussi, il avait montré une certaine patience contre Ortiz, nous n’avions jamais vu Wilder comme ça. Contre le tacticien qu’est Fury cela sera primordial.

Si Wilder venait à l’emporter, il s’établirait alors comme l’indiscutable Numéro 1 bis. Joshua ne pourrait plus du tout l’éviter, sous peine de s’attirer les critiques des fans. De son côté, Tyson Fury, en cas de victoire, réussirait l’un des plus grands comebacks de l’histoire de la boxe heavyweight. Rendez vous dans quelques mois à Las Vegas.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here