MMA – Alors que le Bellator n’était initialement pas intéressé à l’idée de signer Yoel Romero, l’organisation américaine a changé d’avis.

Membre du top 5 de la catégorie middleweight de l’UFC, Yoel Romero (13-5) a été libéré de son contrat à la surprise quasi générale. Toujours aussi effrayant, le Cubain de 43 ans avait, il est vrai, perdu 4 de ses 5 derniers combats. Après quelques jours de tractation, Romero s’est trouvé un nouveau point de chute : le Bellator.

Selon Ariel Helwani, le phénomène va même monter chez les light-heavyweights pour garnir une catégorie déjà dense et rejoindre Vadim Nemkov, Ryan Bader, Phil Davis, Corey Anderson… et Anthony Johnson. Il fera ses débuts en 2021. Ayant historiquement eu des difficultés à atteindre les 84kg lors des pesées, le Cubain rejoint sa catégorie « naturelle ». Il combattait chez les light-heavyweights avant son arrivée à l’UFC, pour un bilan de 4-1 (4 KOs). Sa seule défaite avait été par KO contre Rafael Cavalcante, en 2011, pour ses débuts au Strikeforce. Cette dernière reste à ce jour l’unique défaite avant la limite du Cubain.

Tags Bellator

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kobayashi

    I luhh you Mike

    Répondre