6 mois après Rio 2016, les sites olympiques sont à l’abandon

Rio 2016 est terminé depuis 6 mois et on peut voir que les organisations locales abandonnent les infrastructures, faute de moyens.

Les coûts des Jeux Olympiques de Rio ont été conséquents et un grand nombre d’installations étaient en préfabriqués (ce qui était une bonne chose pour amortir les coûts). Pour le reste, 6 mois après la grande Messe du sport mondial, l’état des infrastructures inquiète.

Commençons ainsi par le mythique Maracana. Le stade iconique, rénové pour la Coupe du Monde 2014 et utilisé pour le football lors des Jeux Olympiques est pillé. Ils restent ainsi soit des bouts de sièges ou bien tout a été arraché. On compterait 10% des 78 000 sièges manquants à l’appel…Bref, tout fout le camp. Il n’y a même plus d’électricité sur place pour cause de factures impayées. USA Today parle de 940 000 dollars de dettes… Sur le terrain, non entretenu évidemment, les vers se sont fait un malin plaisir à ravager la pelouse.

6 mois après Rio 2016, les sites olympiques sont à l’abandon 6 mois après Rio 2016, les sites olympiques sont à l’abandon

Aux abords de la piscine olympique, l’un des bassins d’entraînements est devenu orange. Tout le complexe du Parc Olympique de Barra, très excentré de la ville (il nous fallait 1h30 pour y aller) est ainsi devenu une véritable ville fantôme.

6 mois après Rio 2016, les sites olympiques sont à l’abandon 6 mois après Rio 2016, les sites olympiques sont à l’abandon

Le Golf qui n’avait pas attiré les stars pour les Jeux Olympiques est lui aussi mis à rude épreuve. Le parcours d’une valeur de 20 millions de dollars n’attire pas les joueurs. Pire encore, la fédération brésilienne de Golf n’honore pas ses dettes.

La Sueur

La Sueur

La Sueur, votre média sportif et culturel.
La Sueur
Photo By: time.com, theguardian.com

Leave A Comment

Your email address will not be published.