Atlanta Hawks – Le retour du tank Dwight Howard

Revenu « chez lui » à Atlanta, Dwight Howard semble revivre depuis quelques mois chez les Hawks.

Une présaison réussie et un premier match à 11 points, 19 rebonds, 2 passes et 3 blocs ont suffi pour nous faire espérer.

Avant sa saison merdique aux Lakers rappelons que Dwight Howard se faisait appeler Superman et qu’il était tout simplement le pivot le plus dominant de la ligue. All NBA First Team de 2008 à 2012, Finaliste NBA 2009, Défenseur de l’année de 2009 à 2011, 5 fois meilleur rebondeur de la ligue, Dwight Howard était un monstre. Avant l’inexorable déclin californien, ses deux dernières saisons au Magic furent monstrueuses :

  • 22.9 points, 14.1 rebonds, 2.4 blocs en 2010/2011
  • 20.6 points, 14.5 rebonds, 2.1 blocs en 2011/2012

Ensuite il y eut la superteam des Lakers complètement foireuse puis les Houston Rockets. Arrivé pour 88 millions de dollars sur 4 ans (alors que les Lakers proposaient 118 millions sur 5 ans, merci Kobe), le monstrueux duo qu’il devait former avec James Harden sera un flop. Entre blessures au dos et demandes incessantes pour être le leader de l’attaque texane, Howard se perdra. La cote d’amour qu’il avait auprès des fans fondra comme neige au soleil. Cet été, après la plus faible saison statistique depuis son année rookie, il était donc Free-Agent. Le pire c’est que le type voulait le max.

À 30 berges, c’est finalement les Hawks qui prendront le risque de la signer. Pour 70.5 millions de dollars et 3 ans, Atlanta s’offrait donc Superman. Sur le papier, son association avec Paul Millsap fait rêver. Hier soir, si Dwight Howard a fait un véritable chantier à l’intérieur, Millsap a terminé meilleur marqueur du match avec 28 points (7 rebonds et 6 passes). Vraisemblablement condamné à être troisième ou quatrième option offensive, Howard semblait ravi hier soir. Son activité énorme aux rebonds offensifs fut ultra précieuse. Affaire à suivre.

Enfin soigné, Superman serait-il de retour ?

Guillaume

Redacteur en Chef chez La Sueur
Écrit NBA, Football, NFL, MMA, sport en général et culture.
Photo By: Hawks

Leave A Comment

Your email address will not be published.